Ledjely.com

Accueil » COVID-19 : Creditkash touchée à son tour
A la une Actualités Economie Santé

COVID-19 : Creditkash touchée à son tour

Dans sa folle progression, le nouveau coronavirus vient de toucher l’institution de micro-finance Credikash. Selon nos informations, six employés de l’agence de Kaloum et de la direction ont été testés positifs et sont pris en charge à Donka. Mais ce ratio pourrait grimper. D’autant que d’autres tests n’ont pas encore révélé leur verdict. Et en attendant, les employés se plaignent du fait qu’aucune disposition ne soit envisagée pour protéger ceux qui ne sont pas encore infectés.  

Selon nos informations, l’agence de Kaloum a été touchée par l’entremise d’Alhassane Ly dont le décès à Donka avait suscité une grande controverse. « Lui et la cheffe d’agence de Kaloum étaient amis et il venait très régulièrement dans nos locaux », confirme un employé. Qui poursuit : « c’est quand son décès a été annoncé que notre cheffe d’agence qui commençait déjà à ressentir les symptômes est allée elle aussi se soumettre au test qui s’est révélé positif ».

Aussi, le vendredi 15 mai dernier, le personnel qui ne s’était pas jusqu’ici soumis au test est allé le faire. Et des premiers résultats rendus publics notamment hier lundi, on a six cas confirmés positifs dont la cheffe d’agence et le directeur du contrôle interne.

Dans ces conditions, l’inquiétude commence à gagner l’ensemble du personnel. D’autant qu’aucune mesure visant à rompre la chaine n’aurait été prise. Ainsi, nous rapporte-t-on, la direction exige toujours que les cas négatifs et ceux suspects puissent travailler ensemble dans le même espace réduit. « Certes, nous ne demandons pas que l’on puisse fermer complètement, vu que les autres banques n’ont pas fermé. Mais on devrait au moins mettre en place un dispositif de rotation et même faire en sorte que ceux qui attendent encore leurs résultats puissent rester à la maison jusqu’à ce qu’ils aient ces résultats », implore notre source. Pourtant, les risques ne sont pas négligeables vu que l’agence et la direction réunies font un total de 30 collaborateurs. « C’est ce matin qu’on est venu chercher un de nos collègues dont le test s’était révélé positif. Il était avec nous le vendredi dernier, hier et ce mardi matin et je vous laisse imaginer le danger auquel on expose ainsi tout le personnel et au-delà tous les clients qui recourent à nos services », détaille un autre employé.

Il nous par ailleurs été rapporté que même hier mardi, il fallu que le personnel proteste vigoureusement pour que la direction consente à pulvériser les locaux de l’agence.

La rédaction

Articles Similaires

DECRET : le général Toumani Sangaré remplacé à la douane

LEDJELY.COM

Embaló à Doumbouya : « Je vous conseille de ne pas se mettre la communauté internationale à dos »

Ledjely.com

Plus de “400” camions de Sylla, ‘‘Bill Gate’’ saisis par le CNRD

Ledjely.com

Levée des barrages : des citoyens de Conakry jubilent

Ledjely.com

Evènements de Macenta : un détenu meurt en prison, le collectif des avocats de la défense hausse le ton

Ledjely.com

CONAKRY : le président Embalo est arrivé…

LEDJELY.COM
Chargement....