Ledjely.com
Accueil » COYAH : Aziz Diop prend fonction
A la une Actualités Basse-Guinée Politique

COYAH : Aziz Diop prend fonction

Nommé il y a quelques jours comme nouveau préfet de Coyah, Aziz Diop a pris fonction ce mercredi 20 mai 2020. La cérémonie de passation entre lui et son prédécesseur, Ibrahima Barboza Soumah s’est tenue dans la salle de conférence et a connu la présence des gouverneurs des régions de Kindia et de N’zérékoré et de quelques préfets. Le nouveau préfet en a profité pour évoquer les violences meurtrières du 12 mai 2020 qui s’étaient soldées par la mort de 5 personnes pour la seule préfecture de Coyah. Selon lui, des enquêtes doivent être diligentées, des responsabilités et des sanctions prononcées à l’encontre de ceux dont la culpabilité aura été établie. Au-delà, il appelle les fils et filles de Coyah au pardon et à la réconciliation.

Aziz Diop l’admet volontiers, son arrivée à Coyah coïncide avec un contexte qui n’est pas des plus favorables. « Je prends fonction dans un contexte difficile, où les derniers événements de violences et de barbarie dont les jeunes innocents ont été victimes sont sources de traumatisme profond sur le plan social et d’interpellation objective sur le plan politique. Les jeunes innocents à la fleur de l’âge ont été violentés, blessés, meurtris dans leur corps et  dans leur âme. De nombreuses familles endeuillées. Voilà le lourd et regrettable bilan que nous devons assumer au nom de la continuité de l’État », ainsi a-t-il dépeint la situation. Et pour pouvoir aller de l’avant, il pense qu’on ne pourra pas faire l’économie d’une justice aussi rigoureuse qu’impartiale. « Pour la restauration de l’autorité de l’État et d’un  Etat de droit, nous devons nous engager tous à ce que les enquêtes appropriées soient menées, les responsabilités identifiées, les auteurs arrêtés, jugés et condamnés à la hauteur de leur forfaiture », a-t-il alors préconisé.

Aziz Diop a par ailleurs conscience qu’il hérite d’une situation où la réconciliation aura toute sa place. Aussi, il tend la main à tout le monde. : « Nous tendons une  main sincère à tous les fils et toutes les filles de Coyah Soumbouyah »

Et pour qu’aucun doute ne subsiste quant à la démarche qu’il entend utiliser ou sur ses intentions, il a tenu à rassurer: « je viens à Coyah, non pas pour commander, mais pour accompagner les populations dans leurs efforts de développement. Dans ces conditions, je ne ménagerai aucun effort pour vous écouter respectueusement, me  mettre dans une dynamique permanente de dialogue à la recherche constante  des solutions à vos préoccupations. Dans cette perspective, je m’engage à collaborer avec toutes les couches socioprofessionnelles de la préfecture notamment les jeunes et les femmes »

Balla Yombouno, depuis Coyah.

Articles Similaires

DÉCÈS D’ABDOUL GADIRI DIALLO : « C’est un grand défenseur des droits de l’homme qui est parti », témoigne un collaborateur du défunt

LEDJELY.COM

PRESIDENTIELLE DU 18 OCTOBRE : « Bien que le scrutin se soit déroulé dans le calme, des interrogations demeurent quant à la crédibilité du résultat » (Union européenne)

LEDJELY.COM

TENSION POST-ÉLECTORALE : plusieurs cas de kidnapping rapportés dans la banlieue de Conakry

LEDJELY.COM

MISSION DE DIPLOMATIE PREVENTIVE EN GUINÉE : voici la déclaration conjointe

LEDJELY.COM

GUINÉE : la malédiction des urnes

LEDJELY.COM

VIOLENCES POSTELECTORALES : le Barreau de Guinée interpelle à propos de la « violence légale contre des citoyens déterminés à se faire entendre pacifiquement »

LEDJELY.COM
Chargement....