Ledjely.com
Accueil » Le FNDC dénonce « l’instrumentalisation de la justice guinéenne » par le régime du président Alpha Condé
A la une Actualités Justice Politique

Le FNDC dénonce « l’instrumentalisation de la justice guinéenne » par le régime du président Alpha Condé

Dans un communiqué qu’il vient de publier, le Front nationale pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce ce qu’il qualifie d’instrumentalisation de la justice guinéenne par le régime du président Alpha Condé. Le mouvement anti-troisième mandant est particulièrement remonté contre le refus des autorités d’appliquer les ordonnances de remise en liberté de Kaliva Guilavogui alias Junior Kpakpataki et de Saikou Yaya Diallo, deux de ses responsables en prison, prononcées par la Cour d’Appel de Conakry. Ci-dessous l’intégralité du communiqué rendu public ce samedi soir par le FNDC…


Le régime répressif de M. Alpha Condé se radicalise davantage dans sa rébellion contre les citoyens, la loi fondamentale de la République ainsi que la justice guinéenne quand celle-ci dit le droit en faveur des militants du FNDC.

Malgré l’ordonnance du juge d’instruction pour la libération de Robert Kaliva Guilavogui alias Junior Kpakpataki et celle de la Cour d’appel accordant la liberté provisoire assortie de contrôle judiciaire pour Saikou Yaya Diallo, les deux sont toujours maintenus en prison.

Cette rébellion est une preuve manifeste de l’influence de l’exécutif sur le fonctionnement et l’exécution des décisions de justice.

Une autre forme de cette pratique dictatoriale du régime consiste également à corrompre, instruire, voire menacer certains magistrats en vue de maintenir illégalement ou place en détention tous nos militants kidnappés.

Le FNDC dénonce et condamne cette instrumentalisation, appelle au respect de la loi et à la libération de toutes les 287 personnes illégalement détenues à travers le pays.

Une telle caporalisation de la justice est une raison de plus pour le FNDC de douter de l’indépendance de la Justice guinéenne, de se tourner vers les juridictions internationales et de reprendre les manifestations.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons!

 Conakry, le 23 mai 2020       

Articles Similaires

28 SEPTEMBRE : un procès à plusieurs défis

LEDJELY.COM

GUINEE : les Etats-Unis soutiennent les sanctions de la CEDEAO

LEDJELY.COM

TPI DIXINN : Étienne Soropogui placé sous « contrôle judiciaire »

LEDJELY.COM

URGENT : Capitaine Dadis Camara, Moussa Tiegboro et Pivi placés sous mandat de dépôt

LEDJELY.COM

TEMOIGNAGE : « Quand le président Kory me confiait que pour lui, la politique, c’est fini »

LEDJELY.COM

LA HAYE/CONAKRY : des procès pour l’exemple

LEDJELY.COM
Chargement....