Ledjely.com
Accueil » N’ZÉRÉKORÉ : la fête de Ramadan célébrée dans une ambiance morose
A la une Actualités Guinée Forestière Religion

N’ZÉRÉKORÉ : la fête de Ramadan célébrée dans une ambiance morose

A l’instar de leurs coreligionnaires, les fidèles musulmans de N’zérékoré ont célébré ce dimanche 24 mai 2020 la fête de l’Aïd el-Fitr qui marque la fin du mois de Ramadan. Mais les grands rassemblements étant interdits en Guinée suite à l’instauration de l’état d’urgence pour lutter contre la propagation de la COVID-19, c’est dans une ambiance morose que la fête s’est déroulée. Sans prière collective. Les fidèles ont prié à leurs domiciles respectifs avec leurs familles.

« Il n’y a pas de déplacement, on appelle nos parents pour leur souhaiter bonne fête », a ajouté Thierno Madiou Diallo, interrogé par le correspondant du Djely dans la région de N’Zérékoré.

Du côté des responsables religieux de la capitale de la Guinée forestière, l’heure n’est pas à l’idée de réclamer la réouverture des lieux de culte tant que la situation sanitaire n’est pas sous contrôle. « Certes on a passé ce moment de pénitence dans une situation très difficile car les fidèles musulmans ont effectué les prières à la maison pour éviter d’outrepasser les mesures sanitaires imposées par les autorités, mais aujourd’hui, avec les proportions inquiétantes que notre pays connaît avec la COVID-19, il n’est pas question de parler de la réouverture des lieux de culte. Sinon cela risquerait d’aggraver la situation. Nous demandons aux musulmans de continuer à prier à la maison. La santé avant tout », a indiqué Elhadj Aboubacar Ahmed Diallo, le grand imam de la mosquée de Gonia et membre de la ligue islamique préfectorale de N’zérékoré.

Par ailleurs, le religieux a saisi l’occasion pour inviter les fidèles musulmans à éviter les déplacements à l’occasion de cette fête (aujourd’hui et les jours suivants). « Vue la situation que le pays traverse, je demande aux musulmans d’éviter les déplacements. On a l’habitude de le faire, mais cette fois-ci on peut à partir de nos téléphones appeler nos parents pour leur souhaiter bonne fête ; pour éviter la propagation du coronavirus. Il ne faut pas laisser les enfants aussi sortir des maisons », a-t-il conseillé.

Niouma Lazare Kamano, N’zérékoré pour Ledjely.com

Articles Similaires

28 SEPTEMBRE : avec le procès, naît l’espoir

LEDJELY.COM

JUSTICE : Dadis Camara, Claude Pivi, Moussa Tiegboro,… à la barre

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le tribunal inauguré

LEDJELY.COM

GUINEE : l’ouverture du procès du massacre du 28 septembre 2009 doit répondre aux attentes des victimes

LEDJELY.COM

La défense de Dadis demeure confiant, malgré l’incarcération de l’ancien patron de la junte

LEDJELY.COM

UNICEF Guinée lance un appel à sollicitation pour la fourniture de photos professionnelles de qualité

LEDJELY.COM
Chargement....