Ledjely.com
Accueil » « Pour qu’une légende reste vivante », l’hommage des artistes guinéens à Mory Kanté
A la une Actualités Culture

« Pour qu’une légende reste vivante », l’hommage des artistes guinéens à Mory Kanté

Depuis sa mort le 22 mai dernier, le « Griot électrique » Mory Kanté continue d’être immortalisé par la Guinée. Après que le chef de l’Etat, Alpha Condé, a rebaptisé l’Institut des  Arts de Dubréka en son nom (Institut Supérieur des Arts Mory Kanté, ndlr), c’est au tour de plusieurs artistes guinéens de lui rendre un vibrant hommage à travers un tube dénommé « Pour qu’une légende reste vivante » qui sortira dans les prochaines heures.

Faisant partie des artistes qui ont participé à l’enregistrement du morceau, Ablaye M’Baye, membre du groupe Degg-J-Force 3, estime que ce tube est un hommage mérité à l’auteur du célèbre morceau « Yèkè-yèkè« , sorti en 1988. « C’est une étoile qui s’en est allée, c’est une légende que le pays a perdue. Nous faisons l’effort pour qu’il continue à demeurer une légende. Il faut qu’on continue à le célébrer et à lui rendre hommage. Il le mérite en tant qu’homme de culture, en tant qu’artiste et ambassadeur de la Guinée partout dans le monde. Il a hissé très haut le rouge, jaune, vert », explique l’artiste.

Dans le monde de la musique guinéenne, ce mardi 2 juin 2020 est dédié à une journée spéciale « Hommage à Mory Kanté« .

Ibrahima Kindi BARRY

Articles Similaires

EBOLA ET COVID-19 : l’ANSS apporte des précisions…

LEDJELY.COM

Contre le terrorisme en Afrique, un prédicateur milite pour l’éducation des enfants

LEDJELY.COM

DURCISSEMENT DES MESURES ANTI COVID-19 : quelle conséquence pour « La Nuit de la Guinée » ?

LEDJELY.COM

AFFAIRE GRENADE : la suite des plaidoiries reportée 2 mars

LEDJELY.COM

COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE : quels enjeux pour Kouroussa?

LEDJELY.COM

Des programmes sur la passation des marchés bientôt à l’université de Sonfonia

LEDJELY.COM
Chargement....