Ledjely.com
Accueil » COYAH : des citoyens dénoncent la qualité des masques distribués par le gouvernement
A la uneActualités

COYAH : des citoyens dénoncent la qualité des masques distribués par le gouvernement

Comme dans toutes préfectures de la Guinée, le port du masque est obligatoire à Coyah depuis le 18 avril 2020 dans le cadre de la lutte contre la propagation du  nouveau coronavirus, sous peine de payer une amande de 30 000 francs guinéens. Mais après les violences qui ont endeuillé la préfecture le 12 mai dernier lorsque les populations sont descendus dans les rues de Maneah et de Coyah centre pour protester contre l’établissement d’un barrage sanitaire à Friguiady, comme une défiance vis-à-vis des autorités, les citoyens ont cessé de porter leurs masques.

À l’issue d’une réunion tenue lundi 1er juin entre le préfet, les sages de la ville et des représentants des jeunes, Aziz Diop avait donné jusqu’à ce jeudi 4 juin pour que tous les citoyens recommencent à porter leurs masques. Pour faciliter le respect de cette décision, le préfet a fait distribuer des masques offerts par le gouvernement. Mais seulement voilà, plusieurs citoyens rencontrés ce jeudi par Ledjely.com ont déploré la qualité des masques distribués qu’ils jugent très mauvaise.

Sékou Camara a préféré acheter au marché son masque au lieu de porter celui qu’il a reçu du gouvernement. « Ces masques sont mal faits. Je ne peux pas les porter. Même pour mon fils, c’est trop petit », a-t-il fait remarquer.

« Que M. Aziz Diop arrête de se moquer de nous. Il crie partout qu’il a distribué des masques. Mais de quelle qualité ? Je n’ai même pas pu porter le masque que j’ai reçu, il s’est coupé. Et puis le tissu est de très mauvaise qualité », a enchaîné Moussa Kourouma, rencontré au centre-ville de Coyah.

Aminata Sissoko, tout en saluant l’initiative, a aussi trouvé que les masques ne sont pas de bonne qualité. « Moi, en personne, je ne peux pas porter ça. Faites le tour de la ville, vous constaterez que personne ne porte les masques du gouvernement parce qu’ils sont mal confectionnés. C’est trop petit », a indiqué la jeune femme.

Un cadre de la préfecture ayant reçu lui aussi un masque lors de la distribution gratuite a également dénoncé leur qualité. « Ces masques sont de mauvaise qualité. Ils sont très petits. On ne peut pas les porter. On est obligés de les donner aux enfants de 5-6 ans. Dès qu’on tire, la corde se détache. C’est vraiment très mal cousu », a-t-il fait remarquer.

Balla Yombouno, de retour de Coyah pour Ledjely.com

Articles Similaires

Kankan : ouverture des audiences criminelles

LEDJELY.COM

Commune de Sanoyah : installé dans ses fonctions, Aly Mandé Mansa appelle tous au travail

LEDJELY.COM

Transition en Guinée : l’opposition au CNRD se recompose et se met en ordre de bataille

LEDJELY.COM

Retour à l’ordre constitutionnel : Mamadi Doumbouya a « instruit l’accélération »

LEDJELY.COM

Energie : Mamadi Doumbouya ordonne l’audit de la gestion du secteur

LEDJELY.COM

Kondiadou : les nombreux chantiers du président de la Délégation spéciale

LEDJELY.COM
Chargement....