Ledjely.com
Accueil » TITI CAMARA REPOND A BANTAMA SOW : « Entre lui et moi, c’est comme comparer une Porsche à un magbana »
A la une Actualités Politique Sport & Culture

TITI CAMARA REPOND A BANTAMA SOW : « Entre lui et moi, c’est comme comparer une Porsche à un magbana »

La réaction de l’ancien capitaine du Syli national ne s’est pas fait attendre après la sortie hier jeudi du ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique en marge de la conférence de presse organisée sur les indemnités accordées par l’Etat guinéen à ses « anciennes gloires » de la Culture et des Sports. Alors que dans le volet sport, seuls les anciens joueurs du Hafia 77 sont pris en compte par le département, Aboubacar Titi Camara et ses co-équipiers s’estiment lésés car, pour eux, l’histoire du football guinéen ne se résume pas qu’à la génération du Hafia 77. L’ancien footballeur trouve que la sortie de Sanoussy Bantama Sow relève de l’imposture simple et de la démagogie.

« Je ne prends pas la parole à mon nom personnel, mais au nom d’une génération. En principe, chaque époque correspond à une génération ; et le football ne fait pas l’exception. A l’instar des pionniers de l’indépendance, le célèbre Hadia Football Club, nous sommes tous unanimes sur son passé. Ce n’est pas un simple démagogue parachuté (ministre) qui viendra pour diviser la famille du football guinéen. Nous avons beaucoup de respect pour nos aînés. Moi, je ne chercherai jamais à me comparer à Elhadj Cherif Souleymane qui a été ballon d’or en 72, qui a représenté la Guinée dignement et l’Afrique même« , a tenu à préciser celui qui aura occupé brièvement le poste de ministre des Sports durant le premier mandat du président Alpha Condé.

Mais s’agissant des sacrifices consentis par sa génération pour défendre le tricolore, Aboubacar Titi Camara n’entend pas se laisser faire par ceux qui voudraient remettre en cause le patriotisme qui guidait les sociétaires du Syli national à l’époque. « Je vous l’ai dit avant et je vais le répéter aussi : le football guinéen ne se résume pas au Hadia 77. Nous savons tous qu’ils ont représenté notre pays et toute l’Afrique, mais il y a eu des pionniers qui se sont battus aussi. Il y a eu la génération de Damas qui a gagné la compétition qu’on appelle actuellement la Coupe de la CAF en 78 avec le Horoya. Il y a eu notre génération aussi de 96 jusqu’en 2004. Je pense que nous avons honoré ce pays avec bravoure. Il y a certains qui ont joué pendant 20 ans au sein de l’équipe nationale« , a-t-il rappelé dans son intervention ce vendredi matin dans les Grandes gueules de Radio Espace.

A Sanoussy Bantama Sow, Aboubacar Titi Camara a souhaité lui dire une chose : ils ne jouent dans la même équipe. « C’est une circonstance qui a fait que lui et moi on s’est retrouvés dans le (même) gouvernement, (sinon) c’est comme comparer une Porshe à un Magbana« , a-t-il lancé à l’endroit du ministre qu’il estime avoir une haine viscérale contre sa personne.

Hawa Bah

Articles Similaires

LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA : l’appel d’une spécialiste…

LEDJELY.COM

KANKAN : un présumé voleur lynché à mort par une foule en colère

LEDJELY.COM

« Il y a des écoles qui payent jusqu’à présent 9 000 francs l’heure », dénoncent Mamadouba Kouyaté du Synepgui

LEDJELY.COM

Lenteur dans l’administration guinéenne, un casse-tête sans fin

LEDJELY.COM

Maradona, Dominici, Secrétin…pourquoi les grands champions nous font-ils rêver?

LEDJELY.COM

L’Ethiopie peut-elle ignorer les diplomates africains ?

LEDJELY.COM
Chargement....