Ledjely.com
Accueil » N’ZÉRÉKORÉ : le maire pointé du doigt après des inondations dans la ville
A la une Actualités Guinée Forestière

N’ZÉRÉKORÉ : le maire pointé du doigt après des inondations dans la ville

La pluie forte qui s’est abattue sur la ville de N’zérékoré dans la nuit de dimanche à lundi 8 juin 2020 a fait d’importants dégâts matériels. Des bâtiments écroulés, des concessions inondées d’eau, c’est le triste bilan de la pluie enregistrée la nuit dernière dans la capitale de la Guinée forestière.

Les victimes pointent du doigt la mauvaise réalisation d’un daleau sur une rivière qui traverse plusieurs quartiers de la ville, dans le cadre d’un projet financé par l’Agence nationale du financement des collectivités locales (ANAFIC) supervisé par le maire de la commune.

« Depuis la réalisation de ce daleau par le maire, notre souffrance a commencé à Nyen ici. Dès qu’il pleut, l’eau prend d’assaut nos concessions. On n’a toujours attiré son attention sur le sujet mais il n’a rien dit », accuse Aïssata, une victime qui raconte que la nuit dernière « de 21 heures à 3 heures du matin, on était là en train d’évacuer l’eau et nos biens. Mais malheureusement, le bâtiment n’a pas pu résister sous l’effet de l’eau. Finalement il s’est écroulé. On devient chef c’est pour aider sa population, donc le maire doit nous montrer où loger sinon on ne pardonnera pas », avertit-elle.

Avis partagé par des habitants du quartier de Gonia. « Depuis des années nous habitons ici. Ce qu’on est en train de vivre depuis la réalisation de ce pont on ne l’avait jamais vécu. Avant, il n’y avait pas d’inondations de ce genre mais aujourd’hui dès qu’il y a la pluie, on enregistre des inondations », explique Sona Keita.

La veuve déplore également les propos tenus par des employés de la mairie quand les habitants les ont alertés sur la mauvaise exécution des travaux. « Un jour après la réalisation de ce pont, on est allés les voir pour leur dire que ce pont va créer des problèmes. Une équipe est venue de la mairie pour nous dire que nos concessions sont dans le bas-fond. Pourtant, mon mari a acheté ce domaine il y a plusieurs années. C’est ici que nous sommes restés jusqu’à sa mort. Je suis là avec mes enfants. Ils ont fait cet ouvrage pour nous retirer nos domaines », pense-t-elle.

Cité comme responsable de ces inondations, le maire de la commune urbaine de N’zérékoré tente d’apaiser les tensions en mettant en cause l’entreprise qui a exécuté les travaux. « Je n’en veux pas à ma population. Elle a raison, parce qu’elle n’a en face d’elle que son maire. Mais je vous apprends que les clauses signées entre les entreprises qui ont en charge la réalisation des ouvrages et la mairie, on a honoré nos engagements vis-à-vis de ces entreprises. Les fonds ont été conséquemment payés, il ne reste que 10%. C’est pourquoi dès qu’il y a problème, je les envoie sur le terrain. Ils doivent trouver une solution idoine à ce problème. Sinon, si le travail n’est pas bien fait, je vais m’attaquer aux ingénieurs qui ont fait le boulot et ils n’auront pas les 10% restant de leur argent. Et on ira très loin parce que je ne veux pas que ma population souffre », assure Moriba Albert Delamou qui annonce qu’une équipe viendra évaluer les dégâts. « Toutefois, prévient-il, seules les familles qui sont dans les limites des domaines à construire seront recensées ; et non celles qui ont construit dans le lit de la rivière ».

Niouma Lazare Kamano, N’zérékoré pour Ledjely.com

Articles Similaires

Finalement, Emmanuel Macron félicite Alpha Condé pour sa réélection

LEDJELY.COM

Grâce à la Fondation Colgate International, des savons ont été distribués aux personnes vulnérables

LEDJELY.COM

Boké, une ville qui étouffe sous la poussière !

LEDJELY.COM

FONIKE MENGUE : un Collectif d’ONG demande la libération immédiate de l’activiste

LEDJELY.COM

ÉTHIOPIE : la situation incertaine et précaire à Mekele laisse toujours planer l’inquiétude

LEDJELY.COM

Pour comprendre le mal et panser notre pays, le dialogue entre Guinéens est impératif

LEDJELY.COM
Chargement....