Ledjely.com
Accueil » KANKAN : nouveau bras de fer entre Karamo Solo et les autorités, Kalac FM fermée
A la une Actualités Coronavirus Haute-Guinée

KANKAN : nouveau bras de fer entre Karamo Solo et les autorités, Kalac FM fermée

La radio Kalac FM Kankan appartenant au groupe Hadafo Médias vient d’être fermée sur instruction de la Haute autorité de la communication (HAC). Après plusieurs discussions entre le préfet, les représentants des imams et l’équipe du prêcheur Cheick Souleymane Sidibé connu sous le sobriquet de Karamo Solo, la décision de fermeture de la radio est intervenue dans l’après-midi de ce lundi 15 juin 2015.

Dernière à s’implanter dans le paysage médiatique de Kankan, cette station de radio considérée comme très proche de l’érudit Karamo Solo, est un vrai fil à retordre pour les autorités locales. En cette période de coronavirus, deux semaines ne se passent pas sans que Kalac FM ne fasse parler d’elle. Le week-end une forte délégation de religieux s’est réunie pour rencontrer la Ligue islamique afin d’exiger de la radio l’arrêt de toute « propagande » en faveur de Karamo Solo dont les adeptes refusent de se soumettre aux mesures barrières prises pour lutter contre la propagation du coronavirus en Guinée.

Le porte-parole du collectif de religieux avait dénoncé la proximité de la radio avec le prédicateur controversé. « Des mesures ont été prises contre Karamo Solo, mais tous les jours, nous entendons (cette) radio faire ses éloges, jouer ses prêches et surtout demander l’interaction des citoyens. C’est un manque de respect pour les chefs. Nous aussi nous pouvons faire la même chose, car nous sommes assez écoutés. Si les dispositions régaliennes ne sont pas prises, nous allons même exiger la réouverture des mosquées et demander que nos fidèles nous suivent », avait-il menacé.

Pour calmer les religieux hostiles à Karamo Solo, le préfet de Kankan Amara Lamine Soumah aurait envoyé une délégation pour entendre les deux parties. Ce lundi, à la demande des autorités, plusieurs religieux se sont donnés rendez-vous au siège de la préfecture pour avoir la réponse par rapport aux exigences formulées ce week-end. Après plus de six heures d’échanges, les décisions finales sont tombées : tous les prêches de l’érudit Karamo Solo sont de nouveau suspendus. Il est interdit aux médias de les (re)diffuser et il est interdit aussi de réunir plus de 20 personnes durant cette période d’état d’urgence sanitaire.

Concernant la radio Kalac FM, la Haute autorité de la communication (HAC) ordonne à son représentant local de prendre toutes les dispositions pour sa fermeture jusqu’à nouvel ordre. A la sortie de la salle de réunion du bloc administratif où s’est tenue la rencontre, le directeur général de la station n’a pas souhaité s’exprimer sur cette décision.

L’incompréhension entre Karamo Solo, les chefs religieux et les autorités de Kankan remonte à plus de deux mois quand le prédicateur aurait regroupé plusieurs personnes en violation des règles prises par les autorités pour lutter contre le nouveau coronavirus. Ce qui avait été largement critiqué par les populations locales.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjey.com

Articles Similaires

TRIBUNE. La Guinée dans les tenailles d’un monarque

LEDJELY.COM

Quand la CIA prédit la suprématie de la Chine…

LEDJELY.COM

VBG : le Club des Jeunes filles leaders salue une décision du ministre de la Justice

LEDJELY.COM

DETENUS POLITIQUES : les procès annoncés après la reprise normales des audiences

LEDJELY.COM

N’ZEREKORE: le prix du litre d’essence se négocie jusqu’à 12 000 GNF

LEDJELY.COM

KANKAN : « Nous allons arrêter tous ceux qui sont derrière ces manifestations », promet Sadou Keita

LEDJELY.COM
Chargement....