Ledjely.com
Accueil » OPINION: coronagate à Washington
A la une Actualités Coronavirus Tribune

OPINION: coronagate à Washington

Une information contenue dans la lettre N°AGW/CON/012/2020 du 16 avril 2020, nous est tombée dans les mains, relative à la demande d’aide aux victimes guinéennes de la Covid-19, introduite par l’Ambassadeur de Guinée aux USA, M. Kerfala Yansané.

Cette requête de l’Ambassadeur consistait exclusivement à venir en aide aux familles devant supporter les charges des cérémonies funèbres qui s’élèveraient à plus de 4.000 USD par victim, selon ledit courrier adressé au Ministre des Affaires Étrangères et des Guinéens de l’Etranger, son Excellence Mamady Touré.

La question qui taraude l’esprit, serait de savoir à quel moment précis mention a été faite d’une repartition quelconque des fonds mobilisés à cet effet, entre les familles éplorées et un soit-disant Cabinet d’avocats à qui l’Etat guinéen devrait des honoraires dans un contentieux datant de plusieurs années en arrière, opposant le Ministère des Mines et une société étrangère?

De quel Cabinet s’agirait-il? Nonobstant sa qualité de Représentant de l’État guinéen, en quoi l’Ambassadeur devrait être encore spécifiquement en charge de ce dossier qui relèverait, selon ses propres propos, du Ministère des Mines?

Le Ministère de l’Economie et des Finances ne serait-il pas mieux placé pour procéder à une telle transaction?

Elucidant ces interrogations, nous avons bien de raisons de croire qu’il s’agit là d’un détournement de fonds.

Pour revenir au chiffre dont l’Ambassadeur lui même a fait mention dans le courrier adressé à son Ministre de tutelle, il s’agit bien de 4.000 USD (qui seraient d’ailleurs insuffisants pour une inhumation aux Etats-Unis).

A lire  N’Zérékoré/UNIVERSITE : la politique à l’origine de la suspension des 8 étudiants?

Cependant, il a été rapporté que toutes les familles victimes (au nombre de 43) auraient reçu chacune, le montant insignifiant de 1.500 USD.

Sur les 200.000 USD accordés à l’Ambassade par le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, 50 familles auraient pu recevoir, chacune au moins, la somme de 4.000 USD.

Dans la même lancée, le Professeur Alpha CONDE avait accordé la somme de 100.000 Euros aux familles de nos compatriotes décédés en France et qui, heureusement n’atteignent pas encore à date 5 décès, contre près d’une cinquantaine de cas aux États-Unis n’ayant reçu que la somme de 100.000 USD (donc moins de 100.000 Euros).

Une telle injustice ou inéquité ne peut provenir du Président de la République. Ce n’est que l’œuvre de son Ambassadeur, qui viserait certainement un dessein inavoué ou agenda caché.

Cet aspect constitue un autre élément, nous prouvant davantage le détournement  d’une partie de ce fonds destiné aux pauvres familles en détresse.

Ainsi, suite au tollé général que l’affaire a soulevé au sein de la Communauté guinéenne des Etats-Unis, l’Ambassadeur Yansané, pris de peur s’est précipité à vouloir acheter le mutisme ou la caution des Radios communautaires, des Bureaux d’Association et certains leaders d’opinion influents en leur distribuant gracieusement les montants de 500 USD aux uns et 1.000 USD aux autres.

Toujours sur la défensive, l’Ambassadeur est passé sur les antennes d’Espace TV, dans l’émission les « Grandes Gueules »où il n’a pas su convaincre les auditeurs, encore moins la Communauté guinéenne des Etats-Unis, notamment celle de New York qui a connu le plus grand nombre de décès.

A lire  MINES & POLLUTION : Alpha Condé préconise une table ronde

Notons que la communauté guinéenne aux États-Unis, à elle, a subi à ce jour plus de morts (près de 50 ) que toute la Guinée, qui compte heureusement moins de 25 décès .

Comme relevé plus haut, on est en droit de se demander la raison véritable et injustifiée de l’obstination qui anime Monsieur Kerfala Yansané à vouloir absolument désintéresser ce fameux Cabinet d’avocats, en prélevant sur cette modique somme de 200.000 USD au demeurant dérisoire pour les besoins de la noble cause.

La mise à nu de cette énigme devrait logiquement déboucher sur la révélation du caractère douteux des relations qu’entretient manifestement Monsieur Yansané avec ses “amis avocats”. Ceci, pour le salut de la lutte contre la corruption qui ne cesse de gangrener notre Pays.

Jean Ismaël Sagno

Articles Similaires

MALI : enfin, un président de Transition !

LEDJELY.COM

LUTTE CONTRE LE COVID-19 ET CAMPAGNE ELECTORALE : 1,2 million de masques distribués aux partis en lice

LEDJELY.COM

Le Chef de Village PRAC, Youssouf Sampil, investi le 20 septembre 2020 à Baro, Parrain de la Fondation Malick CONDÉ

LEDJELY.COM

COVID-19: un cadre de réponse multisectorielle pour une Guinée résiliente et tournée vers l’émergence (Communiqué SNU)

LEDJELY.COM

PRESIDENTIELLE 2020 : Bouffonnerie du roi nègre

LEDJELY.COM

COVID-19 : Alpha Condé cède aux pressions des étudiants et des opérateurs culturels

LEDJELY.COM
Chargement....