Ledjely.com
Accueil » MAMOU/TIMBO : une militante du FNDC libérée après trois mois de prison ferme (témoignage)
A la une Actualités Moyenne-Guinée Politique

MAMOU/TIMBO : une militante du FNDC libérée après trois mois de prison ferme (témoignage)

Arrêtée et condamnée, à l’occasion des élections contestées du 22 mars dernier, pour attroupement illégal et trouble à l’ordre public, Oumou Kollet Barry, a recouvré sa liberté ce mardi 23 juin 2020. Après trois mois de détention à la prison civile de Mamou, la jeune militante du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), ayant purgé sa peine, a rejoint sa famille.

Répondant à l’appel du FNDC à empêcher la tenue du double scrutin du 22 mars dernier, Oumou Kollet Barry, en compagnie de certains militants du mouvement, avait investi les rues de Timbo, une sous-préfecture, située à 50 kilomètres de la région administrative de Mamou. Interpellée à cet effet et jugée, elle écope de trois mois de prison ferme.

Interrogée par Ledjely.com sur les circonstances de son arrestation, elle livre son témoignage et affiche de nouveau une volonté de fer à poursuivre la lutte au compte du mouvement anti-troisième mandat.

Jointe par téléphone, elle explique l’origine de son arrestation : « On nous a arrêté le 22 mars dernier alors que nous tentions d’empêcher la tenue du vote. A l’issue de notre jugement, on nous a condamné à trois mois de prison ferme », raconte-t-elle.

Désormais libre, elle revient sur son séjour carcéral à la prison civile de Mamou : « Nous étions détenus dans la cours de la prison civile et nous n’avons subi aucune torture jusqu’à ce que nous avons fini de purger notre peine. On nous a plutôt bien traité », se réjouit la jeune femme de 32 ans.

Déterminée à continuer la lutte contre un troisième mandat en Guinée, elle promet de poursuivre le combat. « Je suis émue de retrouver la maison, de retrouver mes enfants et mes collègues de lutte. Je suis encore prête à continuer le combat pour une alternance politique en Guinée et pour que le FNDC triomphe en empêchant un troisième mandat », dit-elle.

Ibrahima Kindi BARRY

Articles Similaires

KANKAN : le procureur annonce la tenue d’un procès suite au décès d’une femme enceinte à l’hôpital régional

LEDJELY.COM

Sidy Souleymane N’diaye se justifie sur le cas Amadou Diouldé Diallo

LEDJELY.COM

Le dialogue, oui, mais quel dialogue ?

LEDJELY.COM

KANKAN : élèves et encadreurs disent être prêts pour les examens nationaux

LEDJELY.COM

SOULEYMANE THIAN’GUEL : « Je me suis rendu compte que cet espace n’est pas fait pour moi »

LEDJELY.COM

L’Union nationale des transporteurs routiers de Guinée a un nouveau président

LEDJELY.COM
Chargement....