Ledjely.com
Home » COVID-19 : Lola enregistre ses deux premiers cas confirmés
A la une Actualités Coronavirus Guinée Forestière

COVID-19 : Lola enregistre ses deux premiers cas confirmés

En Guinée forestière, après Macenta, c’est au tour de Lola d’enregistrer ses premiers cas confirmés de COVID-19. Selon la direction préfectorale de la Santé (DPS) de Lola, il s’agit d’un cadre de la mairie et de son épouse qui sont testés positifs à Conakry au coronavirus, après avoir passé quelques jours à l’hôpital préfectoral de Lola.

Interrogé par le correspondant du Djely basé dans la région, le médecin chargé de la surveillance épidémiologique et de lutte contre la maladie à la DPS de Lola a confirmé l’information avant d’apporter plus de précisions. « Le cas dont on parle est un travailleur de la mairie. Il a passé 4 à 5 jours à l’hôpital préfectoral de Lola avant d’être évacué, lui et sa femme, à Conakry où ils ont été testés positifs. Ils ont quitté Lola le 15 juin dernier pour passer la nuit à Faranah avant de bouger le 16 pour Conakry. Arrivés à Conakry le 17, ils ont fait le test à Donka et le 18 juin ils ont été déclarés positifs. Ils sont pris en charge là-bas », a indiqué Dr Mathos Doré.

A la question de savoir comment ce couple a pu contracter la maladie, Dr Mathos Doré a répondu : « Les résultats de nos investigations ont démontré que le couple n’a effectué aucun voyage ces derniers temps et n’a reçu aucun étranger venant d’ailleurs. Nous nous sommes aussi rendu à son lieu de travail, mais très malheureusement on n’a pas trouvé un registre de visiteurs pour savoir qui il a reçu qui serait venu d’ailleurs. La seule chose qu’on sait, c’est qu’il avait reçu une mission venue de Conakry. Mais c’était le 8 juin. Or, à cette date, il était déjà malade depuis le 6 juin ».

Parlant des contacts, le médecin chargé de la surveillance épidémiologique et de la lutte contre le COVID-19 à la DPS de Lola, a annoncé que plusieurs d’entre eux sont déjà identifiés et mis en quarantaine. « Il y a eu déjà 29 contacts identifiés dont 17 à l’hôpital, 8 à la mairie et 4 dans sa famille. Tous ces contacts sont en quarantaine chez eux. A date, aucun des ces contacts n’a développé les signes de la maladie. Une équipe médicale passe chaque matin et chaque soir pour prendre des renseignements sur leur état de santé“, a conclu Dr Doré.

Niouma Lazare Kamano, N’Zérékoré pour Ledjely.com

Articles Similaires

MOIS DE L’ENFANCE : le département échange avec des médias

LEDJELY.COM

« Sur l’inobservation des gestes barrières, je suis un cas pratique », témoignage Lamine Mognouma Cissé

LEDJELY.COM

CONAKRY : l’UGTG projette une marche de protestation

LEDJELY.COM

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Privacy & Cookies Policy
id Sed dictum Donec commodo mattis sit commodo ipsum mattis