A la une Actualités Enseignement supérieur

UNIVERSITÉ DE SONFONIA : mesures sanitaires, difficultés des étudiants… tout sur la reprise des cours

Avec une affluence plutôt des moindres, les étudiants de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia ont repris les cours ce lundi 29 juin 2020. Pour ce premier jour de réouvertures des classes, ce sont les facultés des Sciences Sociales, des Lettres et Sciences de Langage qui comptent en tout 3 437 étudiants qui étaient conviés. Du respect des mesures édictées pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus en passant par les difficultés rencontrées par les étudiants, entre autres, le constat s’annonce moins reluisant. Un journaliste du Djely y a fait un tour.

Prise de température à l’entrée du campus, port obligatoire du masque, lavage systématique des mains… les autorités de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia, appliquent à la lettre les consignes édictées par leurs chefs hiérarchique pour le respect des mesures barrières contre la pandémie.

Bien que les cours aient repris comme annoncé, l’application strict de certaines mesures se heurtent encore à des obstacles, comme, la distanciation physique. Dans l’allégresse, les étudiants massés de part et d’autres font mine de rien.

Interrogé sur le cas précis, le Pr Amadou Oury Bah, le recteur de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia, apporte des éclaircissements. « Le respect de la distanciation physique n’est pas impossible, mais ce n’est pas facile. Les étudiants sont dans l’euphorie de se retrouver donc, quelque fois, ils oublient de mettre en application les gestes barrières, mais dès que nous le constatons, nous agissons immédiatement », assure-t-il.

Pour ce qui de la reprise des cours et des dispositions prises pour rattraper le retard accumulé suite à la fermeture des écoles et des universités en Guinée à cause de la pandémie du COVID-19, le recteur explique : « C’est un challenge de commencer un programme et de le terminer. Pour cela, nous avons identifié 44 groupes pédagogiques qui sont concernés par la reprise des cours et ces deux mois seront consacrés spécialement à la finalisation des programmes ».

Pr Amadou Oury Bah, le recteur de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia. Crédit photo : Ibrahima Kindi Barry / Ledjely.com

Les mesures sanitaires demeurent une exigence pour les autorités de cet établissement d’enseignement supérieur, explique le professeur. « Pour ce qui est des mesures prises pour assurer la sécurité des uns et des autres, nous avons installé des kits sanitaires un peu partout, la prise de température est effectuée bien avant d’accéder à l’intérieur de l’université, le port obligatoire du masque est exigé, le respect de la distanciation physique, etc. Nous avons aussi un service santé qui existe et qui veille à la lettre sur la santé de tous en vue de prévenir la maladie au sein du campus », a-t-il ajoute-t-il.

Contrairement aux autorités de l’université, certains étudiants assurent rencontrer des difficultés avec cette reprise des cours. C’est le cas d’Ibrahima, étudiant en licence 3 Sociologie, qui sollicite l’implication des autorités afin de réduire le prix du carburant à la pompe. Il souligne que « beaucoup d’entre nous sont confrontés aux difficultés de paiement du transport. L’Etat doit revoir cette situation qui risque de nuire à certains étudiants qui n’ont pas les moyens de se rendre à l’école au compte des trois jours de cours ».

Loin des plaintes du précédent, un autre étudiant qui a gardé l’anonymat s’est lui réjoui de la reprise des cours. « Pour le moment, tout est dans l’ordre. Les professeurs sont là, toutes les mesures sont prises pour la bonne reprise des cours », estime-t-il.

Pour l’heure, la reprise bien que morose, s’effectue avec une certaine volonté tant chez les étudiants que chez les autorités de l’université.

Ibrahima Kindi BARRY

Articles Similaires

MASSACRE DU 28 SEPT: les avocats de la défense en ordre de bataille

LEDJELY.COM

ABDOULAYE PORTOS : « chaque congressiste a touché 15 millions… »

LEDJELY.COM

KINDIA : vers la réglementation du secteur des taxi-motos

LEDJELY.COM
eget Nullam libero. ipsum sem, ut felis venenatis mattis Aenean nunc