Ledjely.com
Home » REOUVERTURE DES FRONTIERES: Alpha Condé prend le contre-pied d’Aboubacar Sylla
A la une Actualités Politique Transport

REOUVERTURE DES FRONTIERES: Alpha Condé prend le contre-pied d’Aboubacar Sylla

Décidément, le président Alpha Condé et son ministre des Transports ne s’accordent pas sur l’opportunité de la réouverture des frontières. Alors qu’Aboubacar Sylla assurait pas plus tard que ce mercredi 1er juillet que la question de la réouverture des frontières notamment aériennes n’est pas encore “à l’ordre du jour”, ce jeudi, en Conseil des ministres, le chef de l’Etat l’a invité à établir un protocole et un calendrier de “reprise des vols commerciaux et d’une reprise progressive du trafic aérien international”. Si le ministre avait donné des raisons plutôt pertinentes pouvant justifier la prudence qu’il préconisait , Alpha Condé, lui, s’est borné à donné des instructions. Mais nul doute que ces dernières l’emporteront en fin de compte. 

Aboubacar Soumah avait subordonné la reprise des vols commerciaux à l’arrivée et au départ de l’aéroport de Conakry à l’évolution de la pandémie du coronavirus en Guinée. “Nous nous basons sur la situation de la pandémie en Guinée. Lorsque nous aurons le sentiment que nous avons franchi le pic et que nous sommes en phase descendante en ce qui concerne les contaminations et en phase croissante en ce qui concerne les guérisons ; là en ce moment nous prendrons souverainement la décision d’ouvrir nos frontières et de reprendre le trafic aérien”, avait déclare en substance le ministre des Transports. Dans la foulée, il avait ajouté que les conditions permettant de rouvrir les frontières n’étant pas “pour le moment“, réunies, “la question n’est pas à l’ordre“.

Mais cela, c’était hier mercredi. Ce jeudi, c’est une autre lecture qu’en fait le président Alpha Condé. Celui-ci, à l’occasion du Conseil des ministres, prenant le contre-pied des préconisations de son ministre, peut-on lire dans le compte rendu dudit Conseil, invite son ministre des Transports à “établir un protocole et un calendrier de reprise des vols commerciaux et d’une reprise progressive du trafic aérien international, sur la base du principe de réciprocité vis-à-vis du pays d’origine et selon des règles strictes dont :

  • L’obligation pour les passagers entrant de disposer d’un résultat négatif récent de test à la Covid-19
  • L’obligation de se soumettre également à un autre test à l’arrivée à Conakry
  • L’obligation, sauf cas exceptionnel, de se soumettre à une contrainte de confinement à l’arrivée pour une durée qui sera définie en accord avec l’ANSS
  • La mise en place d’une procédure particulière applicable au personnel diplomatique, aux experts et consultants étrangers, ainsi qu’aux techniciens des sociétés minières ou réalisant des contrats publics”

Ici, les choses sont évidentes. Le président de la République et son ministre ne sont pas sur la même longueur d’ondes. Le premier, en politique, se préoccupe davantage des conséquences économiques de l’solement prolongé du pays. Il semble si pressé de voir ce blackout prendre fin qu’il ne s’empêche pas de menacer quoique subtilement de mesures de réciprocité les pays qui, dans cette phase de reprise progressive des activités, prendraient le risque de se méfier de la Guinée. Pourtant, dans les conditions normales, ce sont les données techniques à lui fournies par le second qui devraient guider la décision du chef de l’Etat. Mais Aboubacar Sylla aura appris à ses dépens l’autre aspect insaisissable d’Alpha Condé. Du reste, comme Bantama Sow, il y a quelques jours.

Ledjely.com 

Articles Similaires

COVID-19: les 7 étapes pour réduire l’infection selon l’OMS

LEDJELY.COM

GOUVERNANCE : les nouveaux ministres partis pour déclarer leurs biens

LEDJELY.COM

CONAKRY : la Tabaski marquée par le retour des rassemblements

LEDJELY.COM

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Privacy & Cookies Policy
elit. dictum Nullam elit. Sed tristique libero. diam at