Ledjely.com
Accueil » Le premier convoi des Guinéens bloqués au Sénégal arrive (enfin) à Conakry
A la une Coronavirus Societé

Le premier convoi des Guinéens bloqués au Sénégal arrive (enfin) à Conakry

Initialement prévu à 13 heures 55 minutes ce samedi 4 juillet, le premier vol du convoi de rapatriement volontaire des Guinéens bloqués au Sénégal a finalement atterri sur le tarmac de l’aéroport international de Conakry Gbessia à 22 heures 20 minutes. Avec à son bord 149 personnes. L’opération de dépistage n’a pas pu avoir lieu à l’aéroport comme c’était prévue. Les passagers ont été directement conduits dans les sites d’hébergement qui leur sont réservés, où ils devront passer dès ce dimanche matin leur test de dépistage au COVID-19. Si des cas positifs sont décelés, ils seront directement pris en charge par les autorités sanitaires. Quant aux autres rapatriés, ils seront soumis à un confinement de 14 jours.

Ces Guinéens sont heureux d’avoir enfin pu regagner le bercail, après plusieurs mois de blocage au Sénégal suite à la fermeture des frontières à cause de la pandémie du COVID-19. « On a vraiment souffert. Il fallait le faire (leur permettre de rentrer en Guinée, ndlr) depuis longtemps. On a dû se battre pendant quatre mois pour que les autorités fassent des efforts (pour nous rapatrier), nous tendons vers le cinquième mois. Mais l’essentiel, c’est que nous soyons (au bercail) parce que nous sommes des citoyens guinéens. Dieu merci, le premier convoi est là mais il reste beaucoup (de Guinéens encore) au Sénégal« , a souligné Sy Mariama Dalanda, responsable des femmes guinéennes bloquées à Dakar.

Le ministre des Affaires étrangères a indiqué que les autorités guinéennes comprennent que ces compatriotes viennent de traverser une expérience assez difficile. « Nous en sommes conscients« , a déclaré Mamadi Touré, avant d’ajouter que « c’est pourquoi le président de la République a donné des instructions afin de vous faire ramener très rapidement au pays« .

Selon le chef de la diplomatie guinéenne, le rapatriement de citoyens est « une opération très complexe qui implique non seulement une compagnie (aérienne) étrangère, mais aussi des autorités étrangères, sénégalaises dans ce cas-ci ; et puis une coordination au niveau du gouvernement (guinéen) avec l’Agence nationale de sécurité sanitaire. C’était une opération assez difficile, mais Dieu merci, vous êtes là ce soir, a-t-i dit à l’endroit des rapatriés. Et nous allons continuer avec les autres qui sont encore à Dakar, dès demain et dans les jours qui suivent« , a annoncé Mamadi Touré.

Le ministre des Affaires étrangères a par ailleurs annoncé d’autres démarches visant à rapatrier des Guinéens bloqués à l’étranger.  Avec « la Tunisie, c’est déjà bouclé. Le Premier ministre a déjà donné ses instructions : dès lundi, on va organiser une conférence de presse avec l’UNICEF. Il y a aussi le cas de nos compatriotes qui sont (bloqués) au Maroc. On va négocier ça également très rapidement« , a-t-il promis.

Hawa Bah

Articles Similaires

ÉTHIOPIE : l’armée bombarde Mekele, la capitale du Tigré

LEDJELY.COM

#NABAYAGATE : le Parquet de Conakry ouvre une enquête judiciaire

LEDJELY.COM

PRÉSUMÉS DETOURNEMENTS DE PLUS DE 200 MILLIARDS : la jeunesse du RPG/Arc-en-ciel se désolidarise du gouvernement de Kassory Fofana

LEDJELY.COM

COVID-19 : les planteurs d’anacarde ressentent l’impact de la pandémie sur leur activité

LEDJELY.COM

TENTATIVE D’ARNAQUE : il simule la mort de son fils dans un accident pour tenter d’empocher près de 4 millions de francs guinéens

LEDJELY.COM

PRESUMÉ DÉTOURNEMENT : « Il est impératif que la justice ouvre une enquête sérieuse », exige la PCUD

LEDJELY.COM
Chargement....