Ledjely.com
Accueil » MANIF A KANKAN : « ça n’a pas été ce qu’on a l’habitude de voir », estime Domani Doré
A la uneHaute-GuinéePolitique

MANIF A KANKAN : « ça n’a pas été ce qu’on a l’habitude de voir », estime Domani Doré

Les jeunes qui, le mardi dernier, ont battu le pavé dans les rues de Kankan ont-ils été plus civiques que ceux de l’opposition ? C’est en tout cas ce que sous-entend la porte-parole du RPG-arc-en-ciel, Domani Doré qui, ce lundi 6 juillet, était devant la presse pour évoquer les derniers développements sociopolitiques dans le pays. Si elle regrette l’ensemble des dégâts qui sont occasionnés en marge des manifestations partout où elles ont lieu sur le territoire guinéen, Domani Doré trouve néanmoins qu’à Kankan, les violences n’ont pas été à la hauteur de ce qu’on a l’habitude de voir. Alors que l’idée d’une nouvelle manifestation dans la capitale de la savane est évoquée pour la journée de demain mardi, la présidente fondatrice de la Guinée audacieuse, condamne néanmoins les modes de revendications qui ne respectent pas les biens communs.

Le postulat de base de Domani Doré a consisté à admettre que les manifestations de la semaine dernière à Kankan ont provoqué beaucoup de dérapages. Pour autant, la porte-parole du parti au pouvoir refuse de voir une similitude entre ceux qui sont descendus dans les rues de Kankan et ceux qu’on a vus ailleurs. « Lorsqu’on a évalué en termes de dégâts, on n’a pas parlé de dégâts humains, ni de morts, ni de blessé. Mais on a parlé de dégâts matériels, mais à ce niveau aussi, ça n’a pas été ce qu’on a l’habitude de voir », a-t-elle déclaré en conférence de presse.

Ceci étant, la porte-parole, au-delà des querelles de chapelles, dit condamner les revendications non pacifiques d’où qu’elles viennent.  Selon elle, qu’il s’agisse de l’opposition, de la mouvance ou même de la société civile, les différentes entités devraient apprendre à leurs membres la « culture de revendication, mais aussi la culture du respect des biens commun qui dépassent nos partisanneries »

Enfin, Domani Doré se démarque de la thèse de la manipulation soutenue notamment par Taliby Dabo dont le média avait fait les frais de la colère des jeunes de Kankan. « Je ne suis pas pour la théorie de la manipulation et je crois que chaque citoyen est responsable de ses actes, qu’importe la manipulation qui peut y avoir derrière », soutient-elle.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Retour à l’ordre constitutionnel : l’ANAD dénonce le « renoncement aux engagements »

LEDJELY.COM

Kaloum : Mamadou Cifo Ké Touré rejoint les siens

LEDJELY.COM

Cifo Kètouré en prison : Michel Balamou fustige l’humiliation de l’enseignant

LEDJELY.COM

Mandiana : affrontements meurtriers entre Guinéens et Maliens

LEDJELY.COM

Récurrence des incendies : le procureur général aussi évoque la piste criminelle

LEDJELY.COM

Affaire Kètouré : le verdict attendu ce vendredi

LEDJELY.COM
Chargement....