Ledjely.com
Accueil » Le FNDC victime d’une tentative de déstabilisation ?
A la une Actualités Guinée Politique

Le FNDC victime d’une tentative de déstabilisation ?

Dans le but de déstabiliser le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), une organisation dénommée ‘‘Mouvement la Guinée ma Patrie d’abord’’ aurait été créé par des démissionnaires du mouvement anti-troisième mandat dont Elie Kamano. Il serait financé par M’Bany Sangaré, membre du RPG/Arc-en-ciel et directeur général de l’Office guinéen des chargeurs.

Interrogés par Ledjely.com sur leur appartenance à ce mystérieux groupe et leurs éventuelles motivations, les mis en cause nient en bloc les faits qui leur sont reprochés.

Présenté comme le principal financier du mouvement, M’Bany Sangaré, membre du RPG-AEC et directeur général de l’Office guinéen des chargeurs, joint au téléphone par Ledjely.com, d’une manière très ferme, nie les faits avant de nous raccrocher subitement le téléphone. “Nous (au RPG/Arc-en-ciel), nous mobilisons par des idées et des convictions, pas par de l’argent”, assure-t-il.

Alors que son nom figure parmi les responsables supposés du mouvement dont nous détenons copie du noms des signataires, Elie Kamano, ancien membre du FNDC, au micro de notre reporter, aussi nie toute implication au sein du mouvement qui tenterait de déstabiliser le front anti-troisième mandat. Il dit ne même pas connaître ce mouvement. “Je n’ai jamais entendu parlé de ce mouvement à plus forte raison en être membre. Si je commets un acte, je le reconnais et j’assume les faits”, dit-il avec un ton serein.

D’après une source au sein du FNDC, le mouvement a bel et bien existé, mais son objectif de nuire à l’organisation anti-troisième mandat est resté sans succès. “Nous avons aussi entendu parler du mouvement. Selon certaines informations que nous avons reçu, c’est M’Bany Sangaré du RPG/Arc-en-ciel qui aurait financé le groupe à hauteur de 150 millions sur les 700 millions prévus. Mais puisque leur coup n’a pas marché, ce dernier aurait refusé de payer le reste de l’argent. Leurs objectif était de déstabiliser le FNDC”, assure notre source sous anonymat.

Affaire à suivre !

Ibrahima Kindi BARRY

A lire  N'ZÉRÉKORÉ : des femmes exigent la libération des personnes arrêtées lors des récentes élections

Articles Similaires

N’ZÉRÉKORÉ/COVID-19 : les autorités sanitaires font le point sur la gestion de l’épidémie dans la région

LEDJELY.COM

PRESIDENTIELLE 2020 : l’UPDG étudie la possibilité d’accompagner un des partis en lice

LEDJELY.COM

MISE AU POINT : « Je ne suis le journaliste de personne ! » (Oumar Kateb Yacine)

LEDJELY.COM

GUINEE : le FNDC analysé sous le prisme du Républicanisme de Philip Pettit

LEDJELY.COM

PRESENTATION DU RAPPORT D’AUDIT DU FICHIER ELECTORAL : la colère de Cellou Baldé de l’UFDG

LEDJELY.COM

CAMPAGNE ELECTORALE : le port de masques ignoré à N’zérékoré

LEDJELY.COM
Chargement....