Ledjely.com
Accueil » EDG : vers la signature d’un protocole d’accord avec le syndicat
A la une Actualités Energie Société

EDG : vers la signature d’un protocole d’accord avec le syndicat

Le conseil syndical de la société Electricité de Guinée (EDG) s’est réuni ce mardi 14 juillet 2020 en Assemblée générale à la centrale thermique de Tombo, à Conakry. Une assemblée qui intervient au lendemain de la suspension d’un nouveau préavis de grève qui devait prendre effet à compter de ce jour. Ce, pour donner une chance à l’obtention d’un protocole d’accord dans les 10 prochains jours. Faute de quoi, le syndicat promet de mettre en exécution sa menace de grève.

Dans son intervention Ahmed Cissoko, secrétaire général du collège syndical d’EDG, est revenu sur les motifs de la suspension de leur mot d’ordre de grève. « Avant le 14 (juillet) on a eu des préalables, c’est-à-dire qu’on a été reçus par le président de la République samedi qui nous a mis dans la phase de la négociation. Donc, on a commencé les travaux avec lui, ensuite hier on était avec le directeur général et nous avons procédé au recensement de tous les points que nous avons déjà signalés dans le statut d’EDG« , a-t-il expliqué.

Parlant des violations du protocole d’accord, il estime que le conseil d’administration d’EDG ne doit pas procéder au recrutement du personnel à la place du directeur général. « Il y a eu des nominations. Au niveau du premier protocole où les travailleurs ont été nommés à des postes dont ils n’ont jamais bénéficié du salaire équivalent« , a rappelé M. Cissoko,  qui s’est dit confiant des engagements pris par le chef de l’État : « Nous avons commencé les travaux de commission hier, et le samedi nous avons reçu le président qui a rassuré que tous les points qui ne sont pas bons qui seront retrouvés dans le statut vont être remplacés. »

A noter que les travailleurs ont profité de cette assemblée pour appeler le syndicat à prendre notamment en compte leur formation continue dans leur plateforme revendicative. Ce qui leur aurait donné plus de chance à être retenu aux séries de recrutement organisés par le conseil d’administration de l’entreprise publique, ayant permis à des personnes externes de conduire la destinée de la société qui gère l’épineuse question de l’électricité en Guinée.

Hawa Bah

Articles Similaires

MADINA-OULA : 26 personnes arrêtées dans un conflit domanial

LEDJELY.COM

Sory Doumbouya dévoile ses ambitions à la tête de la Confédération nationale des professionnels de la pêche de Guinée

LEDJELY.COM

ACCOMPAGNEMENT DU SPORT : Guinée Games continue sa mission citoyenne !

LEDJELY.COM

Face à la pénurie de carburant, la SONAP en guerre contre la vente de l’essence dans les bidons

LEDJELY.COM

PÉNURIE DE CARBURANT : le directeur général de la SONAP fustige le sabotage orchestré par certains pompistes

LEDJELY.COM

GUINEE : l’assurance automobile se butte à plusieurs obstacles

LEDJELY.COM
Chargement....