Ledjely.com
Accueil » N’ZÉRÉKORÉ : une partie d’un réceptif hôtelier consumée par un incendie
A la uneActualitésFaits-diversGuinée Forestière

N’ZÉRÉKORÉ : une partie d’un réceptif hôtelier consumée par un incendie

L’hôtel “La Cachette” sis au quartier Gbangana, dans la commune urbaine de N’Zérékoré a enregistré dans la matinée de ce mardi 14 juillet un incendie. C’est un court-circuit qui serait à l’origine de ce sinistre. C’est aux environs de 10 heures, que le feu s’est déclaré dans un des compartiments de l’établissement. Il s’agit de la boîte de nuit du réceptif hôtelier qui est partie en fumée.

C’est une désolation du côté des responsables. Contacté, le gestionnaire de l’hôtel déplore ce qui lui est arrivé. “Ce matin, quand je quittais l’hôtel, je n’ai pas laissé de lumière. C’est à mon arrivée à l’hôpital où je devais prendre part à la levée du corps du papa d’un de mes amis que j’ai reçu un appel téléphonique de la part d’un collègue me disant qu’il y a un incendie à l’hôtel. Aussitôt, j’ai appelé mes gérants mais personne n’a décroché mon appel. C’est ainsi je me suis rendu sur les lieux. Effectivement, j’ai trouvé la boîte de nuit en feu. Avec l’aide des voisins et des sapeurs pompiers, on a pu limiter les dégâts. Mais la boîte de nuit a été complètement consumée avec tout son contenu”, a expliqué Karim Delamou.

Parlant du coût des dégâts, il a dit n’avoir aucune idée pour l’instant. Mais il se souvient de l’investissement fait en fin d’année 2019, pour rénover ladite boîte de nuit. “A la veille des fêtes de fin d’année 2019, seulement les fauteuils m’ont coûté plus de soixante millions de francs guinéens, sans compter la sonorisation et autres biens qui s’y trouvaient”, a laissé entendre le gestionnaire.

Venu avec ses hommes pour l’intervention, le commandant des sapeurs pompiers de N’Zérékoré, a de son côté regretté le manque d’extincteurs, avant de revenir sur l’origine de l’incendie. “On ne peut pas faire de tel investissement sans prendre des mesures de sécurité. Et pour lutter contre le feu, la première des choses à faire, c’est d’avoir un extincteur. Mais très malheureusement, cela n’est jamais respecté ici”, a déploré le commandant Djiba Doukouré, expliquant que le sinistre est dû à un court-circuit.

Il y a trois sources d’alimentation dans cet établissement hôtelier : les installations d’EDG, un grand groupe électrogène et un petit groupe électrogène. “Ce matin, il y avait le petit groupe qui était allumé et c’est ce qui a provoqué l’incendie”, a indiqué le commandant des sapeurs pompiers qui a exhorté la population de N’Zérékoré, notamment les grands entrepreneurs, à se munir des extincteurs afin de limiter les dégâts en cas d’incendie dans la région.

Niouma Lazare Kamano, N’Zérékoré pour Ledjely.com

Articles Similaires

Lutte contre la corruption : Alseny Farinta se défend de faire dans un « acharnement »

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : les confrontations vont-elles tourner en faveur de Moussa Dadis Camara ?

LEDJELY.COM

Bundesliga : Naby Keita et le Werder vers le divorce

LEDJELY.COM

Escalade au Moyen-Orient : un allié de fait aux juntes en Afrique

LEDJELY.COM

Paradoxe CNRD : Un an de plus pour soi, zéro jour de plus pour les conseils communaux

LEDJELY.COM

Kankan : les bandits s’en prennent à un nouveau kiosque de transfert d’argent

LEDJELY.COM
Chargement....