Ledjely.com
Home » CONVENTION RÉGIONALE DU RPG A KANKAN : “Nous voulons que nos jeunes soient privilégiés lors des recrutements”
A la une Actualités Haute Guinée Jeunesse Politique

CONVENTION RÉGIONALE DU RPG A KANKAN : “Nous voulons que nos jeunes soient privilégiés lors des recrutements”

Kankan, à l’instar des autres régions administratives du pays, a organisé sa convention régionale ce 15 juillet 2020 pour choisir le candidat du parti au pouvoir à l’élection présidentielle annoncée pour le 18 octobre prochain. A l’occasion de cette rencontre politique qui a mobilisé les délégués venus des cinq préfectures de la région dont le choix des congressistes a porté sur Alpha Condé, le “candidat naturel” et unique à l’investiture, pour un troisième mandat, plusieurs annonces ont été faites, rapporte le correspondant du Djely en Haute-Guinée.

Les délégués du RPG/Arc-en-ciel auront passé des heures à discuter autour des sujets concernant le parti au pouvoir en Guinée depuis 2010, le développement économique et les actions à mener pour que la formation politique continue de régner au-delà des deux mandats prévus par la constitution qu’il a faite remplacer par celle issue du référendum controversé du 22 mars dernier, elle-même falsifiée au moment de sa promulgation. Au cours des échanges, les délégués ont aussi évoqué les sujets relatifs aux jeunes de la région.

Hadja Kouraba Sacko, porte-parole des congressistes, a laissé entendre que leur champion, Alpha Condé, a fait “assez de choses pour le pays”, avant d’assurer que les jeunes “occupent une place de choix” dans les actions du président de la République. “Mais nous, participants à la convention régionale de Kankan, sollicitons la construction d’un barrage hydroélectrique pour la Haute-Guinée, favoriser les jeunes du parti à 80% d’être plébiscités lors des recrutements dans la fonction publique et autres secteurs, et intégrer les jeunes dans les instances de prises de décisions », a-t-elle souhaité.

Dans sa réponse, la députée uninominale de Kankan, Hadja Djakagbè Kaba, a assuré comprendre les revendications “légitimes” des jeunes. “Ce sont des revendications légitimes. Les jeunes n’ont fait que réclamer leurs droits et nous souhaitons que ces revendications soient prises en compte. Tout notre travail consiste à préparer l’avenir de la jeunesse guinéenne”, a-t-elle indiqué.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

COVID-19 : la préfecture de Macenta enregistre ses deux premiers cas positifs

LEDJELY.COM

Contre les kidnappings et les détentions illégales, le FNDC appelle à une journée de résistance active

LEDJELY.COM

FETE DU RAMADAN : les salons de coiffures prisés

LEDJELY.COM

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Privacy & Cookies Policy
at lectus accumsan Sed amet, mattis nunc libero. ipsum facilisis id