Ledjely.com
Accueil » POLITIQUE: le FNDC dénonce une « unité lourdement armée » au domicile d’Ibrahima Diallo
A la une Actualités Politique

POLITIQUE: le FNDC dénonce une « unité lourdement armée » au domicile d’Ibrahima Diallo

Le pouvoir de Conakry voudrait-il rééditer sa stratégie d’avant le 14 octobre dernier ? En prélude à la manifestation que le front anti-troisième mandat prévoit pour ce lundi 20 juillet, voudrait-il arrêter certains des responsables dudit front ? En tout cas, pour le FNDC, certains signaux qui sont déjà perceptibles de la part des autorités attestent de la volonté de celles-ci de recourir à nouveau à la stratégie de l’intimidation. Ainsi, le mouvement dénonce une « unité lourdement armée » qui, dans l’après-midi de ce vendredi, aurait fait une descente au domicile d’Ibrahima Diallo, en charge des opérations du front. Ladite unité que le Front soupçonne d’avoir été dépêchée en vue du kidnapping de l’opposant, était munie d’une plainte lui « intimant de répondre dès réception » de ladite plainte.

Ci-dessous le communiqué qui nous est parvenu de la Cellule de communication du Front

La cellule de communication du FNDC informe l’opinion nationale et internationale que le gouvernement  guinéen continue les actes d’intimidation des leaders du mouvement. 

Comme à son habitude, une unité lourdement armée a fait une descente musclée au domicile du camarade Ibrahima Diallo cet après-midi certainement dans la logique de le kidnapper à nouveau. 

Dans la précipitation, ils ont écrit une supposée plainte l’intimant de se présenter immédiatement dès sa réception.  

Fidèle à son combat pour la démocratie et l’alternance Pacifique dans notre pays, le FNDC condamne cette nouvelle maladresse de la police à la solde du dictateur Alpha CONDÉ. 

Le FNDC, rappelle le peuple martyr de Guinée, qu’il est plus que jamais déterminé à recouvrer sa souveraineté des mains des imposteurs à partir de ce lundi 20 juillet 2020, par le départ de M. Alpha CONDÉ qui est devenu par la force des choses, un autocrate. 

Le FNDC fidèle à son combat citoyen demande au peuple de rester mobilisé pour la défense de la république et condamne avec la dernière énergie ces actes d’intimidation.

 

Articles Similaires

« Kénéma m’a torturé » confie Grenade

LEDJELY.COM

TPI DE MAFANCO : sept ans de prison et une amende de 100 millions de francs guinéens requis contre Ismaël Condé

LEDJELY.COM

GRENADE SUR LA PHOTO LE MONTRANT AVEC UNE ARME : « C’était un chantage ! », assure le concerné

LEDJELY.COM

KANKAN : l’Ivoirien Yapi Yapo condamné à 20 ans de prison

LEDJELY.COM

FIEVRE LASSA EN GUINÉE : le ministre de la Santé fait l’état des lieux à N’Zérékoré

LEDJELY.COM

BOUBACAR DIALLO “GRENADE” : « Alpha Condé est un grand homme… »

LEDJELY.COM
Chargement....