Ledjely.com
Accueil » ENTA FASSA : une famille victime d’une attaque armée, de l’argent et des objets emportés
A la une Actualités Faits-divers

ENTA FASSA : une famille victime d’une attaque armée, de l’argent et des objets emportés

La nuit dernière, aux environs de 3 heures du matin, une famille résidant au quartier Enta Fassa dans la commune de Matoto a été victime d’une attaque à mains armées au cours de laquelle les malfrats au nombre de 15 ont emporté une importante somme d’argent et des objets de valeur ainsi qu’une moto, appartenant au gardien de la maison.

Joint au téléphone ce samedi par Ledjely.com, Herba Dramé, responsable de la famille victime de cette attaque, a expliqué que les assaillants, lourdement armés, ont attaqué son domicile après avoir ligoté le gardien qui est un militaire béret rouge, qui selon lui n’était pas avec son arme de service, contrairement aux autres jours. « J‘étais couché dans ma chambre quand j’ai entendu des bruits au salon et ma femme est venue en courant pour me dire de me cacher que les bandits sont venus pour m’assassiner. Et le temps pour moi de passer un appel téléphonique, les bandits au nombre de 15 et lourdement armés ont cassé la porte de ma chambre et sont rentrés. Ils m’ont frappé avec leurs fusils, me blessant à la tête. Ils ont jeté ma femme à terre  malgré son état de grossesse de 8 mois. Ils m’ont demandé où je cache mon argent. Je leur ai montré et ils ont pris tout ce qu’ils voulaient prendre. Et l’argent qu’ils ont pris était majoritairement des devises, mais je me réserve de dire le montant exact ; mais c’est beaucoup. Toujours dans ma chambre, ils ont pris nos téléphones notamment un iPhone 11 Pro tout neuf, un Huawei  P30 Pro, un Samsung Tab 9.10, mon  iPad et un petit téléphone. La valeur de ces appareils s’élève à plus de 40 millions de francs guinéens. Mais ils ne se sont pas limités à ça. Ils ont aussi pris trois montres horloges très chères », a rélaté M. Dramé.

La maison ciblée par ces malfrats est gardée par un militaire béret rouge. Mais lors de l’attaque, celui-ci a assuré qu’il n’avait pas son arme de service avec lui. « Quand je lui ai demandé pourquoi il n’était pas avec son arme, il m’a répondu qu’il l’a oubliée chez lui. Il m’a assuré que c’était la première de l’oublier », a indiqué la victime qui a souligné que la moto du gardien a également été emportée par les assaillants.

Aux dernières nouvelles, des enquêtes ont été ouvertes pour tenter de retrouver les malfrats qui pour l’heure courent dans la nature avec leur butin.

Balla Yombouno

Articles Similaires

MARCHÉ SANOYAH-KM36 : une odeur de poissons pourris provenant de camions frigorifiques étouffe les riverains

LEDJELY.COM

KANKAN : ces enfants qui cherchent eux-mêmes leurs fournitures scolaires…

LEDJELY.COM

MENA : une campagne de sensibilisation pour le retour massif des élèves à l’école

LEDJELY.COM

GBESSIA-PORT1 : plusieurs maisons et leurs contenus partis en fumée !

LEDJELY.COM

CONAKRY : FITIMA au secours d’une trentaine d’enfants en situation d’handicap

LEDJELY.COM

A la rencontre de Marietou Diallo, une jeune femme active dans la culture maraîchère

LEDJELY.COM
Chargement....