Ledjely.com
Accueil » K² CHARGE LE FNDC : « C’est la photocopie de l’UFDG »
A la une Actualités Guinée Haute-Guinée Politique Societé

K² CHARGE LE FNDC : « C’est la photocopie de l’UFDG »

A moins de quarante-huit heures de la reprise annoncée des manifestations du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), les commentaires vont bon train. Si les opposants au président Alpha Condé approuvent largement cette décision, les partisans du régime et les collaborateurs du chef de l’Etat continuent leur campagne de diabolisation du mouvement anti-troisième mandat. C’est le cas de l’ancien ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Ibrahima Kalil Konaté « K au carré (K²) ».

En séjour à Kankan, le président du Conseil d’administration de la Loterie nationale de Guinée (LONAGUI) a accordé un entretien à notre correspondant dans la région au cours duquel il a assuré que le FNDC est un mouvement à la solde du principal parti de l’opposition, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) dirigée par l’ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo.

« Le FNDC, c’est l’UFDG maquillée. Le FNDC est une coquille vide et c’est le nouveau revêtement du parti de Dalein. Depuis 2011, le président Dalein a dit qu’il ne va pas laisser le Pr. Alpha Condé travailler et il est dans cette dynamique. Ce lundi sera la 215e manifestation depuis 2011. Lors du premier quinquennat, il y a eu plus de deux ans de manifestations de l’UFDG et ses acolytes. C’est leur stratégie. Mais malgré cela, le président Alpha Condé a fait ce que tous les Guinéens savent », a assuré Ibrahima Kalil Konaté.

Poursuivant ses diatribes, « K² » a accusé les opposants au régime en place de vouloir fomenter une rébellion contre le pouvoir du président Condé. « Ce lundi (20 juillet), ils veulent chasser le président Alpha du pouvoir. C’est une rébellion qu’ils veulent créer car cette manifestation n’a pas été autorisée. Ils pensent que la Guinée est comme le Mali. Il n’y aura jamais de chaos dans ce pays car nos aïeux ont plusieurs fois récité la Fathia » pour éviter cela.

Se présentant comme un défenseur indéfectible du président Alpha Condé, Ibrahima Kalil Konaté a assuré que personne ne pourra chasser l’actuel locataire du palais Sekhoutoureyah du pouvoir. « S’ils veulent prendre le pouvoir, qu’ils partent aux urnes et démontrent leurs forces. Leurs bruits ne nous font ni chaud ni froid. Ils nous ont habitué à ces manifestations », a-t-il indiqué.

Pour finir, le président du Conseil d’administration de la LONAGUI a invité la jeune génération « à ne plus se laisser manipuler ». « Si nous les vieux, nous sommes fatigués de la Guinée, qu’on la laisse aisément aux jeunes qui seront fiers de nous. La Guinée reste le seul dénominateur commun pour nous », a conclu « K² ».

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

RÉOUVERTURE DES CLASSES : les autorités éducatives de N’Zerékoré rassurent

LEDJELY.COM

BLOC LIBÉRAL : Faya Millimono face à une fronde interne !

LEDJELY.COM

Finalement, Emmanuel Macron félicite Alpha Condé pour sa réélection

LEDJELY.COM

Grâce à la Fondation Colgate International, des savons ont été distribués aux personnes vulnérables

LEDJELY.COM

Boké, une ville qui étouffe sous la poussière !

LEDJELY.COM

FONIKE MENGUE : un Collectif d’ONG demande la libération immédiate de l’activiste

LEDJELY.COM
Chargement....