Ledjely.com
Accueil » KOUROUSSA/BARO : les structures locales formées dans le cadre de la commune de convergence
A la une Actualités Haute-Guinée Société

KOUROUSSA/BARO : les structures locales formées dans le cadre de la commune de convergence

Pour permettre aux couches sociales de jouer pleinement leurs rôles dans le processus de développement des localités, UNICEF et les autorités locales procèdent au renforcement de capacités des structures à la base. C’est dans cette optique qu’une formation de quatre jours a regroupé le Comité consultatif des jeunes et des enfants, et les cadres de redevabilité de la commune de convergence de Baro, dans la préfecture de Kouroussa en Haute-Guinée.

Située à 38 kilomètres de la commune urbaine de Kouroussa, Baro est l’une des communes de convergence qui bénéficient de l’accompagnement de l’agence des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF). Pour appuyer son émancipation et faire de la localité une communauté amie des enfants, des critères à remplir sont nécessaires. C’est dans ce souci que la session de renforcement des capacités des acteurs locaux sur les rôles, principes, droits et devoirs des deux couches dans le contrôle et le suivi des actions identifiées, programmées et exécutées en faveur de la communauté fut organisée.

En accueillant ce renforcement de capacités de ses citoyens, Kaba Condé, le maire de la commune rurale s’est exprimé en ces termes : « Les populations de Baro sont satisfaites de cet appui. Nous espérons que ces deux couches cibles joueront pleinement leurs rôles dans le suivi des activités de la commune pour l’intérêt des paisibles citoyens de Baro. La commune, quant à elle, restera toujours disposée à collaborer avec UNICEF et les autres partenaires au développement ».

Selon Jean Marx Beaulière, chef sous bureau zone Est de l’UNICEF, cette formation s’inscrit dans une dynamique pour certifier la commune comme communauté amie des enfants. « L’objectif est de renforcer les capacités des deux entités sur la gouvernance et le contrôle citoyen afin qu’elles s’assurent que les voix, besoins, droits et les priorités des enfants sont pris en compte par le Conseil communal. Nous souhaitons que les plans d’action élaborés soient largement exécutés d’ici la fin de l’année. Ce, pour que la localité soit certifiée comme communauté amie des enfants du monde ; et notre institution sera toujours là pour les appuis techniques », a-t-il promis.

Pour leurs parts, le directeur de cabinet du gouvernorat de Kankan et le sous-préfet de Baro ont souhaité voir toutes ces compétences acquises mises au service des communautés pour le plaisir des citoyens. « Baro doit désormais être l’exemple des 13 communes de convergence de la région en matière de gouvernance et de contrôle citoyen. Ce reflet doit aussi toucher les autres localités, chacun doit jouer sa partition dans le processus de développement », ont-ils souhaité.

Pour rappel, les participants au nombre de 18 ont élaboré les plans d’actions opérationnels semestriels autour des activités, comme les réunions de concertation, le suivi du budget communal, l’enregistrement des faits d’état civil telles que les naissances et les rencontres avec les communautés.

Michel Yaradouno, pour Ledjely.com

Articles Similaires

COYAH : le préfet Aziz Diop menace…

LEDJELY.COM

ENVIRONNEMENT/COYAH : plus de 12 000 plants seront mis en terre à Wonkifong

LEDJELY.COM

ENFANTS EN CONFLIT AVEC LA LOI : l’heure est au bilan !

LEDJELY.COM

PORT DE CONAKRY : Alpha Condé fait visiter João Lourenço les installations du groupe Bolloré

LEDJELY.COM

TRANSFERTS MONETAIRES : l’ANIES tient sa promesse et continue d’accompagner plus de 130 000 personnes démunies à Conakry.

LEDJELY.COM

Alpha Condé explique à son homologue angolais « pourquoi » la Guinée n’est pas développée

LEDJELY.COM
Chargement....