Ledjely.com

Accueil » KANKAN : Dr Mohamed Diané accusé d’avoir donné 60 millions pour « corrompre » les jeunes manifestants
A la une Energie Haute-Guinée

KANKAN : Dr Mohamed Diané accusé d’avoir donné 60 millions pour « corrompre » les jeunes manifestants

C’est une accusation qui risque de discréditer davantage le ministre de la Défense nationale dans sa tentative d’apaisement de la colère des jeunes de Kankan qui manifestent contre le manque d’électricité en Haute-Guinée. Après avoir été hué jeudi dernier par des jeunes alors qu’il était parti rendre visite au Sotikemo, Dr Mohamed Diané est accusé d’avoir tenté de corrompre les leaders de la contestation.

Selon le correspondant du Djely dans la région de la savane guinéenne, le deuxième responsable de la communication du Mouvement des jeunes pour l’électrification de la Haute-Guinée a révélé ce dimanche  19 juillet dans une interview accordée à une radio de Kankan que le ministre de la Défense aurait proposé la somme de 60 millions de francs guinéens aux jeunes qui ont récemment effectué un déplacement sur le site de Kogbèdou, où un barrage hydroélectrique doit être construit.

« Quand on a quitté Kogbèdou, la communication du ministre Diané ne nous a pas plu. Car, il a clairement dit que le gouvernement ne peut pas donner le courant électrique à la Haute-Guinée même de 18 heures à 6 heures du matin. Nous avons considéré cela comme une insulte, et nous les principaux leaders, on a quitté le domicile du ministre. Quelques temps après, on nous a appelé pour nous dire que le ministre a donné 60 millions à monsieur le maire pour remettre aux jeunes comme prix de manger. Heureusement que nous sommes assez responsables. On a tous refusé car si c’était pour manger, on aurait dû acheter du manger en ville et envoyer sur le site (lors de la visite). C’était une façon de tuer le mouvement », a révélé Mahmoud Kaba.

Selon lui, une nouvelle rencontre des leaders du mouvement doit se tenir ce dimanche à 16 heures pour décliner le calendrier des prochaines manifestations. « Ce qui est sûr, ce qu’elles vont avoir lieu la semaine qui commence demain. Personne ne pourra nous intimider, nous savons toutes les stratégies qu’ils veulent appliquer (pour affaiblir le mouvement). Mais ça ne marchera pas », a-t-il promis, avant d’inviter les jeunes de  la commune urbaine de Kankan à descendre nombreux dans les rues de la ville pour exiger une meilleure desserte du courant électrique dans la région.

Propos transcrits par Michel Yaradouno à Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

Guinée : la junte au pouvoir annonce que l’ancien président ne va pas sortir du pays

Ledjely.com

FAUSSE COUCHE : cette douleur atroce que les victimes endurent en silence

LEDJELY.COM

TRANSITION : Alassane Ouattara et Nana Akufo Addo débarquent à Conakry

LEDJELY.COM

Kankan : Le corps sans vie d’un enfant retrouvé dans la commune urbaine

Ledjely.com

COUP D’ETAT : la Francophonie aussi suspend la Guinée

LEDJELY.COM

URGENT : la CEDEAO prononce des sanctions ciblées contre les membres du CNRD

LEDJELY.COM
Chargement....