Ledjely.com
Accueil » KANKAN/ASSASSINAT D’IBRAHIMA SORY DIALLO : les accusés de nouveau devant la justice
A la une Actualités Faits-divers Haute-Guinée Justice

KANKAN/ASSASSINAT D’IBRAHIMA SORY DIALLO : les accusés de nouveau devant la justice

Quelques semaines après le procès et la condamnation des cinq accusés dans l’assassinat du collégien Ibrahima Sory Diallo, poignardé à mort au quartier Heremakono 2 dans la commune urbaine de Kankan en mai dernier, le dossier revient de nouveau devant la justice. C’était ce jeudi 23 juillet 2020 à la Cour d’appel de Kankan, rapporte le correspondant du Djely basé dans la région.

Le Tribunal de première instance (TPI) de Kankan avait organisé rapidement une audience à l’issue de laquelle les 5 cinq individus ont été reconnus coupables de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort et pour association des malfaiteurs et condamnés à 10 ans d’emprisonnement ferme pour chacun. Une décision qui avait fait grand bruit dans la ville, notamment pour le temps consacré au procès.

La décision du juge avait été contestée par les avocats de la défense ainsi que la partie civile. Les deux camps n’avaient pas apprécié le verdict. L’un qui dénonçait la condamnation de tous les accusés à la même peine et l’autre qui souhaitaient que sentence soit alourdie. Ils ont aussitôt saisi la Cour d’appel de Kankan afin que cette dernière puisse désigner le principal accusé et juge l’affaire à la hauteur des responsabilités.

C’est ainsi que dans la matinée de ce jeudi 23 juillet 2020, la cour a ouvert le débat sur l’affaire pour un nouveau procès. Après plus de deux heures de débats houleux, le président de la Cour d’appel de Kankan a décidé de mettre l’affaire en délibéré. « Après avoir examiné le dossier, il sera mis en délibéré pour décision le lundi 27 juillet 2020 sur la recevabilité de l’appel du ministère public soulevé par les conseils de faculté », a décidé le président de la cour.

Contrairement au dernier procès, le père de la victime n’a pas été informé de la tenue de l’audience de ce jeudi par ses avocats. Ce qui fait qu’il était absent.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

#NABAYAGATE : le Parquet de Conakry ouvre une enquête judiciaire

LEDJELY.COM

PRÉSUMÉS DETOURNEMENTS DE PLUS DE 200 MILLIARDS : la jeunesse du RPG/Arc-en-ciel se désolidarise du gouvernement de Kassory Fofana

LEDJELY.COM

COVID-19 : les planteurs d’anacarde ressentent l’impact de la pandémie sur leur activité

LEDJELY.COM

TENTATIVE D’ARNAQUE : il simule la mort de son fils dans un accident pour tenter d’empocher près de 4 millions de francs guinéens

LEDJELY.COM

PRESUMÉ DÉTOURNEMENT : « Il est impératif que la justice ouvre une enquête sérieuse », exige la PCUD

LEDJELY.COM

ETHIOPIE : des centaines de morts lors d’un massacre au Tigré

LEDJELY.COM
Chargement....