Ledjely.com
Accueil » N’ZÉRÉKORÉ : manque d’engagement pour le processus d’enrôlement
A la une Actualités Guinée Forestière Politique

N’ZÉRÉKORÉ : manque d’engagement pour le processus d’enrôlement

Lancé depuis le 20 juillet dernier à travers toute la Guinée, le processus d’enrôlement exceptionnel des citoyens ayant atteint l’âge de la majorité sur la liste électorale est confronté à un problème majeur dans de nombreuses localités du pays. Ce problème majeur qui entrave le processus, c’est le manque d’engagement de certains citoyens.

Dans la commune urbaine de N’Zérékoré, c’est le même constat dans les 48 Commissions administratives d’établissement et de révision des listes électorales (CAERLES). Depuis son démarrage lundi dernier, les citoyens de la capitale de la Guinée forestière n’accordent pas d’intérêt à cette activité de révision exceptionnelle de la liste électorale.

Rencontré au quartier Nyen II, dans une des commissions, le président de la CAERLES et en même temps superviseur de la zone, a déploré le manque d’information. « Pratiquement, il n’y a pas d’engagement depuis qu’on a commencé. A mon avis, les gens ne sont pas informés. Nous sommes au troisième jour ce jeudi mais dans ma zone pour les deux CAERLES, on n’a enrôlé que 11 personnes. Il faut que les responsables à la base, à savoir les responsables des partis politiques et les chefs de quartiers élargissent l’information« , a souhaité Cé Mathias Niamy.

Même son de cloche du côté des responsables des démembrement de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de N’Zérékoré. « Même hier, nous avons sillonné plusieurs CAERLES de la commune urbaine, mais très malheureusement, le constat sur le terrain est alarmant en ce début du processus. Les citoyens ne s’intéressent pas. Et pourtant, lors de la formation (tenue en prélude au lancement du processus d’enrôlement, ndlr), on avait dit aux représentants des partis politiques de sensibiliser leurs militants« , a rappelé Hadja Alamako Diallo, présidente de la Commission électorale communale indépendante (CECI) de N’Zérékoré.

Selon elle, les gens doivent se mobiliser « car, s’enrôler sur une liste électorale donne au citoyen l’opportunité d’accomplir son devoir civique qui est le vote« , a-t-elle ajouté.

Il faut préciser que la préfecture de N’Zérékoré compte 101 CAERLES au compte de cette révision exceptionnelle de la liste électorale qui concerne les deux millions d’électeurs recalés lors des élections législatives et le référendum du 22 mars dernier, les citoyens ayant atteint l’âge requis pour le vote ainsi que les personnes déjà recensées mais qui se sont déplacés récemment.

Niouma Lazare Kamano, N’Zérékoré pour Ledjely.com

Articles Similaires

PRIX DU PAIN : Cellou Dalein Diallo remet le gouvernement à sa place

LEDJELY.COM

RÉPRESSION À KOUROUSSA : le FNDC dénonce le « terrorisme d’État » contre les populations

LEDJELY.COM

KOUROUSSA: « Mon domicile, c’est comme un champ », le maire fait le bilan

LEDJELY.COM

FEGUIFOOT : de nouveaux soucis pour Antonio Souaré

LEDJELY.COM

ILES DE TRISTAO : la saliculture, une activité prisée par les femmes de Katchek

LEDJELY.COM

CONAKRY : un incendie ravage deux commerces à Kaporo-Marché

LEDJELY.COM
Chargement....