Ledjely.com
Accueil » PRÉSIDENTIELLE 2020 : l’UNAD prête à y participer, mais sous certaines conditions
A la une Actualités Politique

PRÉSIDENTIELLE 2020 : l’UNAD prête à y participer, mais sous certaines conditions

Un groupe de partis réuni au sein de l’Union nationale pour l’alternance et la démocratie (UNAD) a annoncé ce samedi 25 juillet 2020 qu’il compte présenter un candidat à l’élection présidentielle prévue pour le 18 octobre prochain. Mais à condition que ce soit sans le président sortant, Alpha Condé, qui est au terme de son deuxième mandat. L’ANAD l’a fait savoir aujourd’hui au cours du lancement officiel de ses activités.

« Dans le groupe de partis (réuni au sein de l’UNAD), nous nous inscrivons dans le cadre de l’alternance prescrit par la Constitution de mai 2010. Ça veut dire que nous n’avons pas considéré les élections (législatives) passées et nous pensons qu’elles n’ont pas pu permettre à la Guinée d’avoir une Assemblée nationale réelle, surtout que le débat sur la falsification de la constitution (adoptée) et qui remet en cause la Constitution que nous avons connu. Pour nous, nous pensons que et l’assemblée et la nouvelle constitution ne sont une réalité pour  l’UNAD…« , a indiqué Jacques  Bonimy, le président de l’Union pour le progrès de la Guinée (UPG), membre de l’ANAD.

Interrogé sur la participation de l’ANAD à la prochaine élection présidentielle, Jacques Bonimy a répondu que tous les partis ou toutes les organisations politiques ont pour objectif de participer aux élections. « Ça veut dire que l’UNAD prétend participer aux élections, mais à condition que les préalables soient réglés. Le premier préalable, c’est qu’il ne faut pas que Monsieur Alpha Condé soit candidat parce que la loi ne lui permet pas. La Constitution de 2010, même si on pense qu’on l’a changée, ne permet pas à Monsieur Alpha Condé de se présenter« , a-t-il assuré, avant d’estimer que le fichier électoral est mal fichu. « La CENI aussi ne nous inspire pas confiance« , a ajouté M. Bonimy.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Boké, une ville qui étouffe sous la poussière !

LEDJELY.COM

FONIKE MENGUE : un Collectif d’ONG demande la libération immédiate de l’activiste

LEDJELY.COM

ÉTHIOPIE : la situation incertaine et précaire à Mekele laisse toujours planer l’inquiétude

LEDJELY.COM

Pour comprendre le mal et panser notre pays, le dialogue entre Guinéens est impératif

LEDJELY.COM

PONT 8 NOVEMBRE : des militaires demandent à certains passants de payer de l’argent

LEDJELY.COM

Labé touchée par une crise de sel suite à la fermeture des frontières

LEDJELY.COM
Chargement....