Ledjely.com

Accueil » KANKAN : les jeunes menacent de descendre dans les rues si leurs camarades ne sont pas libérés
A la une Actualités Haute-Guinée Société

KANKAN : les jeunes menacent de descendre dans les rues si leurs camarades ne sont pas libérés

C’est une information fait grand bruit ces dernières dans la commune urbaine de Kankan. Les 21 jeunes arrêtés lors de la dernière manifestation organisée par le Mouvement pour l’électrification de la Haute-Guinée ont été transférés ce lundi 27 juillet 2020 à la Maison centrale de Kankan, rapporte notre correspondant basé dans la région.

Peu avant midi, les 21 jeunes, crânes rasés, détenus depuis plusieurs dans les locaux des forces de sécurité, ont été transférés à la prison centrale de Kankan, sise au quartier Gare dans la commune urbaine pour, dit-on, remplir des formalités administratives avant leur libération qui était programmée pour ce lundi suite à des négociations entre les autorités et les manifestants, avec l’implication des sages.

Joint au téléphone par Ledjely.com peu avant 17 heures, Mamoudou Kaba, le responsable de la communication du mouvement de contestation a annoncé que les jeunes manifestants arrêtés sont toujours détenus à la Maison centrale, plusieurs heures après leur arrivée sur place. « L’information que nous avons est qu’ils ont été transférés pour remplir quelques formulaires administratifs. Mais depuis là, rien ne découle. Nous nous dirigeons maintenant pour une rencontre avec les autorités locales. Nous espérons avoir gain de cause« , a-t-il indiqué.

Mais en cas d’échec des négociations, les jeunes menacent de descendre dans les rues de la ville pour obtenir la libération de leurs camarades. « Si nous n’obtenons rien, nous allons descendre dans les rues dans les prochaines heures« , a menacé Mamoudou Kaba.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

COUR D’APPEL : le procès Gnelloy renvoyé au 28 octobre, l’accusé encore dans les mains de la justice

Ledjely.com

Réintégration socio-économique : l’OIM en appui à 18 jeunes migrants de retour

Ledjely.com

OUVERTURE DES CLASSES : pas d’engouement au Collège et au Lycée Kipé

Ledjely.com

RENTRÉE SCOLAIRE : la reprise des cours partiellement effective

Ledjely.com

Kankan/ Viol : Une fille de 17 ans affirme avoir échappé de justesse 

Ledjely.com

Réouverture des classes : le paiement du mois d’octobre divise parents d’élèves et encadreurs

Ledjely.com
Chargement....