Ledjely.com
Accueil » URGENT/KANKAN : libération des jeunes arrêtés lors des récentes manifestations
A la une Actualités Haute-Guinée

URGENT/KANKAN : libération des jeunes arrêtés lors des récentes manifestations

Arrêtés la semaine dernière lors d’une manifestation à l’appel du Mouvement des jeunes pour l’électrification de la Haute-Guinée et déférés lundi dernier à la maison centrale de Kankan, les 22 protestataires viennent d’être libérés par les autorités, rapporte le correspondant du Djely basé dans la région.

C’est avec le visage serein que le responsable de la communication du Mouvement des jeunes pour l’électrification de la Haute-Guinée a accueilli la nouvelle concernant la libération de ses camarades. Mamoudou Kaba a réitéré la détermination du mouvement à poursuivre son combat jusqu’à la satisfaction des revendications. « C’est le début du commencement. Personne ne pourra nous intimider. Nous mènerons ce combat jusqu’à la satisfaction de nos revendications.  »Pas courant, pas dort » est ce mouvement qui est le seul espoir de la Haute-Guinée. Et nous invitons tous les citoyens à nous accompagner afin d’atteindre l’objectif qui est l’électrification de la région« , a souligné l’activiste.

Alors que les 22 jeunes étaient détenus à la prison de Kankan depuis avant-hier, lundi 27 juillet, la manifestation qui devait se tenir ce mardi pour exiger leur libération a échoué, compte tenu du dispositif sécuritaire impressionnant déployé dans la ville.

Finalement, c’est l’implication des organisations de défense des droits de l’homme qui aurait pesé dans la balance en faveur des détenus. « C’est un travail de dur labeur de tout le monde, surtout des ONG de défense des droits humains, (qui a permis la libération des détenus). Les ONG se sont largement impliquées et l’État s’est vu coincé. Face à cela, les autorités ont décidé de libérer nos camarades« , a estimé Mamoudou Kaba.

Toutefois, selon d’autres sources qui se sont confiées à notre rédaction, depuis quelques jours, le ministre de la Citoyenneté et de l’Unité nationale aurait porté auprès des plus hautes autorités du pays un plaidoyer en faveur de l’élargissement des jeunes protestataires de Kankan. Selon les mêmes sources et sur la même lancée, le ministère que pilote Mamadou Taran Diallo envisagerait très prochainement se rendre dans un certain nombre de familles endeuillées à la faveur des manifestations à Conakry, en vue d’y présenter les condoléances du gouvernement.

En tout état de cause, au moment où nous signions cette dépêche, à Kankan, des jeunes du mouvement et certaines femmes accompagnaient les anciens détenus à leurs domiciles respectifs sous l’hymne de la revendication « Pas courant, pas dort ».

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

MARCHÉ SANOYAH-KM36 : une odeur de poissons pourris provenant de camions frigorifiques étouffe les riverains

LEDJELY.COM

KANKAN : ces enfants qui cherchent eux-mêmes leurs fournitures scolaires…

LEDJELY.COM

MENA : une campagne de sensibilisation pour le retour massif des élèves à l’école

LEDJELY.COM

GBESSIA-PORT1 : plusieurs maisons et leurs contenus partis en fumée !

LEDJELY.COM

CONAKRY : FITIMA au secours d’une trentaine d’enfants en situation d’handicap

LEDJELY.COM

A la rencontre de Marietou Diallo, une jeune femme active dans la culture maraîchère

LEDJELY.COM
Chargement....