Ledjely.com
Accueil » KANKAN : c’est partie pour les épreuves théoriques dans les écoles professionnelles
A la une Actualités Haute-Guinée

KANKAN : c’est partie pour les épreuves théoriques dans les écoles professionnelles

Comme dans les autres centres à travers le pays, les candidats aux examens de sortie des écoles professionnelles de Kankan ont débuté ce lundi 3 août les épreuves théoriques. La cérémonie de lancement officielle de ces épreuves a été présidée par le gouverneur de la région, Sadou Keita, entouré des cadres régionaux et préfectoraux, au centre Briqueterie 1, rapporte le correspondant du Djely basé sur place.

Un peu plus d’un mois après la reprise des cours pour les candidats en fin de cycle, le ministère de l’Enseignement professionnel et de la Formation professionnelle a lancé ce lundi, les épreuves théoriques des examens de sortie. Dans la région administrative de Kankan, ils sont 2 152 candidats dont 978 filles, répartis dans cinq centres dont un à Siguiri, à affronter ces épreuves.

Période de coronavirus oblige, des kits sanitaires sont installés devant les salles de classe et les mesures de distanciation physique sont mises en application.

En ouvrant la première enveloppe contenant l’épreuve de français pour les candidats de l’Ecole normale des instituteurs (ENI) du pré-universitaire, Sadou Keita a déclaré que c’est l’illustration parfaite que la Guinée est sur la ligne du développement. « Il faut qu’on ait assez de cadres moyens que de cadres supérieurs. Aujourd’hui, toutes les dispositions sont prises pour accompagner les jeunes des écoles professionnelles« , assuré le gouverneur de Kankan, avant d’inviter les candidats au travail. « Travaillez dur, évitez de tricher et surtout écrivez ce que vous connaissez. L’avenir de cette nation appartient à la jeunesse, mais celle qui est bien formée », a-t-il encouragé.

A lire  NOUVEAU GOUVERNEMENT: l'UFDG entend récupérer les sièges au parlement

Pour sa part, Aly kaké, inspecteur régional de l’Enseignement professionnel, a apporté des précisions sur mesures prises dans les différents centres. « On a pris toutes les mesures sanitaires. Dans chacun des centres, on a les kits sanitaires et les températures sont prises avant d’entrer dans les cours. Nous avons quatre centres dans la commune urbaine dont Briqueterie 1 et 2, M’bemba Touré, le centre ENAE et un centre dans la commune urbaine de Siguiri », a-t-il expliqué.

Après ces épreuves théoriques, les épreuves pratiques suivront le pas dans les semaines qui suivent.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

EDUCATION : la digitalisation, une réforme nécessaire dans l’organisation des examens

LEDJELY.COM

PRESIDENTIELLE 2020 : un sondage annonce jusqu’à 86 % de participation à Conakry

LEDJELY.COM

Suite à l’interdiction de sa manifestation, le FNDC « maintient sa marche sous la forme de résistance »

LEDJELY.COM

KANKAN : quand la politique devient un refuge pour les diplômés sans emploi

LEDJELY.COM

Benaouda Lebdai – « Les Écumes de la rancœur » de Yamoussa Sidibé

LEDJELY.COM

INSÉCURITÉ/SANOYAH-KM36 : deux personnes tuées par des hommes armés

LEDJELY.COM
Chargement....