Ledjely.com
Accueil » PROCÈS FONIKÉ MENGUÉ : la liberté provisoire rejetée, le dossier renvoyé au 13 août prochain
A la une Actualités Justice Politique Société

PROCÈS FONIKÉ MENGUÉ : la liberté provisoire rejetée, le dossier renvoyé au 13 août prochain

Le premier jour du procès d’Oumar Sylla, connu sous le surnom de Foniké Menguè, responsable de la mobilisation du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) vient de prendre fin du côté du Tribunal de première instance de Dixinn.

A l’issue des débats, les avocats de l’accusé ont formulé une demande de mise en liberté provisoire de leur client. Une requête rejetée par le juge Alphonse Charles Wright.

Après le refus de la demande formulée par la défense, Me Salifou Béavogui, l’un des avocats de l’activiste contre un troisième mandat pour le président Alpha Condé, s’est exprimé devant la presse. « Notre client est poursuivi mensongèrement pour menace de mort, diffusion et production de fausses nouvelles. Nous sommes là pour démontrer que les infractions qui sont retenues contre notre client ne sont pas fondées. Nous nous réjouissons de l’ouverture de ce procès pour prouver que pour nous notre client est innocent… », a-t-il déclaré.

Poursuivi pour des faits de communication et divulgation de fausses informations d’une part et de l’autre, des faits de menace, de violence ou de mort par la mise à la disposition d’autrui d’informations de nature à troubler la sécurité publique, l’opposant anti-troisième mandat est retourné en prison. L’affaire est renvoyée au 13 août prochain pour les réquisitions et plaidoiries.

Ibrahima Kindi BARRY

Articles Similaires

ALIOU CONDÉ SUR LA LIBÉRATION DE DÉTENUS POLITIQUES : « Ce n’est pas le travail de la justice »

LEDJELY.COM

CONGRÈS ÉLECTIF DE LA FEGUIFOOT : la commission électorale valide quatre candidatures pour une élection jouée d’avance…

LEDJELY.COM

SIGUIRI : au moins 15 morts dans un éboulement

LEDJELY.COM

SADEN 2021 : début des auditions des porteurs de projets

LEDJELY.COM

Matata Ponyo, l’architecte du « Gouverner autrement », rattrapé par sa gestion passée

LEDJELY.COM

BAFFOE : « Pas question qu’un policier, un gendarme ou un militaire prenne de l’argent avec des citoyens »

LEDJELY.COM
Chargement....