Ledjely.com
Accueil » COTE D’IVOIRE : Alassane Ouattara candidat pour le troisième mandat
A la une Actualités Afrique Politique

COTE D’IVOIRE : Alassane Ouattara candidat pour le troisième mandat

Le président Alassane Ouattara a finalement tranché la question à laquelle son pays et le reste du monde se posent depuis la disparition, le 8 juillet 2020, d’Amadou Gon Coulibaly, son ancien premier ministre et surtout le successeur qu’il s’était choisi. Ce jeudi 6 août 2020, profitant de son adresse à la Nation à la veille de la célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance nationale, le président ivoirien, invoquant par conséquent un cas de force majeure, décide de se porter candidat à une nouvelle mandature à la tête du pays, répondant ainsi favorablement aux sollicitations des membres de son parti.

On peut donc oublier le discours de Yamoussoukro du 5 mars dernier et l’immense espoir qu’il avait soulevé pour la Côte d’Ivoire et au-delà pour tout le continent africain. Alassane Ouattara ne prendra pas finalement sa retraite. En tout cas pas tout de suite, comme il s’y était pourtant engagé. D’ailleurs, il rappelle lui-même la substance de cet engagement. « J’ai, comme vous le savez, fait part, le 5 mars dernier, à toute la Nation, devant le Parlement réuni en Congrès à Yamoussoukro, de ma volonté, bien que la nouvelle Constitution m’y autorise, de ne pas faire acte de candidature et de passer la main à une nouvelle génération. Depuis cette décision, j’avais commencé à organiser mon départ ; à prendre toutes les dispositions au plan personnel et au plan politique. J’avais planifié ma vie après la Présidence. J’avais entrepris de relancer les activités de mon Institut et de créer la Fondation Internationale ADO, dont les locaux sont en cours de finition. J’envisageais ainsi de mettre mon expérience en matière économique et de gouvernance au service des pays et des Institutions qui le souhaiteraient. Au plan politique, ma décision avait abouti à la désignation, le 12 mars 2020, d’un candidat, chef d’équipe de cette nouvelle génération de cadres compétents et dévoués, à même de préserver les acquis de notre pays en matière de paix et de progrès ».

Lui voulait partir donc. Mais cette volonté n’a manifestement pas été avalisée par Dieu. C’est en tout cas ainsi que le président ivoirien présente les choses, quand il déclare : « l’Homme propose, Dieu dispose ». Tout ça pour dire que le successeur qu’il s’était choisi étant décédé entre temps, il n’a plus le choix. En dehors d’Amadou Gon Coulibaly, il n’y a plus aucun autre. Cette disparition, admet le chef d’Etat ivoirien « laisse un vide au niveau de l’équipe que j’avais mise en place pour poursuivre et consolider le programme de développement économique et social pour lequel vous m’avez fait confiance ». Et puisque par ailleurs, le pays est confronté, entre autres aux défis « pour le maintien de la paix, la sécurité nationale et sous régionale ainsi que la nécessité de juguler la crise sanitaire » et qu’il court également le risque que « tous les acquis, après tant d’efforts et de sacrifices consentis par toute la population, soient compromis ; le risque que notre pays recule dans bien des domaines », Alassane Ouattara invoque donc un « cas de force majeure » pour faire l’annonce : « Je suis donc candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 ».

Une décision que, compte tenu de « l’importance (qu’il) accorde à (ses) engagements et à la parole donnée », le président ivoirien assimile à « un vrai sacrifice (qu’il) assume pleinement par amour pour (son) pays ». Une décision qu’il explique aussi par la nécessité pour lui « d’achever de préparer la relève ».

Ledjely.com

Articles Similaires

ALLEGATIONS DE DETOURNEMENTS DE FONDS PUBLICS : le gouvernement prend la défense de Zenab Nabaya Dramé et interpelle la HAC

LEDJELY.COM

KANKAN : le corps sans vie d’un enfant de 4 ans retrouvé dans un puits

LEDJELY.COM

Accusée d’avoir détourné plus de 200 millions de francs guinéens, Zenab Nabaya Dramé répond : « Je n’ai rien à me reprocher »

LEDJELY.COM

BURKINA FASO : Roch Marc Christian Kaboré, président sortant, réélu au 1er tour (Ceni)

LEDJELY.COM

MARADONA : la mort de « Dieu »

LEDJELY.COM

Une ministre d’Alpha Condé accusée de détournements de plus de 200 milliards de francs guinéens

LEDJELY.COM
Chargement....