Ledjely.com
Accueil » COVID-19 : la mairie de Dixinn abrite le lancement d’un plan de riposte communautaire
A la une Actualités Coronavirus Santé Societé

COVID-19 : la mairie de Dixinn abrite le lancement d’un plan de riposte communautaire

La mairie de Dixinn a servi de cadre,  ce samedi 8 août 2020, au lancement officiel de la campagne de sensibilisation contre le COVID-19 au niveau communautaire. Une campagne de terrain qui sera exécutée durant six mois, de juillet à décembre 2020, sur toute l’étendue du territoire national par le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF) sous financement de l’Agence américaine pour le développement international (USAID). Cette campagne s’inscrit dans le volet mobilisation sociale et engagement communautaire du plan sectoriel et de riposte contre le COVID-19 établi par le ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation (MATD).

Dans son discours d’ouverture, Mamadou Samba Diallo, le maire de Dixinn, s’est réjoui du choix porté sur sa collectivité pour abriter cette cérémonie. « Au regard des sacrifices consentis par tous les partenaires pour aider le gouvernement dans la riposte contre cette pandémie dans le pays, la commune de Dixinn est engagée résolument à appliquer les mesures sanitaires édictées par le ministère de la Santé à travers l’ANSS (Agence nationale de la sécurité sanitaire, ndlr) », a-t-il assuré.

Prenant la parole, le général Boureima Condé, ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, a justifié le choix de cette commune par le fait qu’elle abrite l’hôpital national Donka, le plus grand centre hospitalier du pays, qui accueille une bonne partie des présumés cas et des victimes de COVID-19. « Le projet consiste à renforcer les acteurs locaux pour renforcer la sensibilisation et l’information des populations sur la pandémie de COVID-19 à travers la télévision, les radios nationales et privées, la communication de proximité par le canal des administrateurs civils, des acteurs sociaux, les religieux, les artistes, les syndicats, les pairs éducateurs ; et la lutte contre les rumeurs malveillantes », a-t-il expliqué.

A lire  KEROUANÉ : premier cas de décès lié au COVID-19

Poursuivant son intervention, il a assuré que toutes les dispositions sont prises pour éviter le scénario de Womey lors de la riposte contre l’épidémie d’Ebola en 2014, où une équipe de sensibilisation avait été attaquée par des villageois réticents, tuant plusieurs membres de la délégation. « Les populations les ont précipité dans une fosse sceptique, après les avoir tués, parce que l’information de proximité n’était pas là », a estimé le général Bourema Condé.

Pour sa part, Pierre N’Gom, le représentant résident de l’UNICEF en Guinée, s’est réjoui de la présence de la quasi-totalité des maires de la capitale et des ministres de la Santé et de l’Hygiène publique, de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique qui, selon lui, témoigne de l’engagement du gouvernement dans la riposte contre le COVID-19. « Ce plan représente un cadre de référence pour des informations coordonnées au niveau décentralisé pour la riposte contre cette pandémie, et c’est à cet effet que l’UNICEF s’est engagée auprès du ministère de la Décentralisation pour contrecarrer la propagation de la maladie en République de Guinée, et surtout dans le volet communication et engagement communautaire grâce à un financement généreux de l’USAID », a déclaré le fonctionnaire onusien.

Minko Moreau Izetta, la représentante de l’USAID en Guinée, a indiqué que ce financement s’inscrit dans un vaste appui du gouvernement américain. « Devant la persistance de la transmission communautaire de la pandémie de COVID-19, le gouvernement américain a doté plus de 5 millions de dollars pour renforcer la préservation du pays en terme d’équipements, de médicaments, de matériels de communication, de l’expertise du CDC (Centre pour le contrôle et la prévention des maladies) et de l’USAID, ainsi que les ressources pour renforcer la riposte et maintenir les services essentiels de routine, en collaboration avec les autres partenaires techniques et financiers, et bien-sûr avec le gouvernement guinéen », a-t-elle déclaré.

A lire  KANKAN : un don de six millions de francs guinéens pour les mendiants de la grande mosquée

La cérémonie a pris fin par une synergie de messages des différents ministres pour freiner la propagation du COVID-19 en Guinée.

Hawa Bah

Articles Similaires

EDUCATION : la digitalisation, une réforme nécessaire dans l’organisation des examens

LEDJELY.COM

PRESIDENTIELLE 2020 : un sondage annonce jusqu’à 86 % de participation à Conakry

LEDJELY.COM

Suite à l’interdiction de sa manifestation, le FNDC « maintient sa marche sous la forme de résistance »

LEDJELY.COM

KANKAN : quand la politique devient un refuge pour les diplômés sans emploi

LEDJELY.COM

Benaouda Lebdai – « Les Écumes de la rancœur » de Yamoussa Sidibé

LEDJELY.COM

INSÉCURITÉ/SANOYAH-KM36 : deux personnes tuées par des hommes armés

LEDJELY.COM
Chargement....