Ledjely.com
Accueil » SIGUIRI : deux journalistes brièvement arrêtés après une émission radiophonique
A la une Actualités Haute-Guinée Insolite Médias Societé

SIGUIRI : deux journalistes brièvement arrêtés après une émission radiophonique

Deux journalistes de la station de radio Nabaya FM de Kouroumalé, dans la sous-préfecture de Doko, ont été détenus pendant quelques heures au commissariat urbain de Siguiri, ce samedi 8 août 2020, rapporte notre correspondant basé dans la région. Leur tort : avoir réalisé une émission interactive de grande écoute au cours de laquelle des citoyens ont exprimé leurs mécontentements, face à certains actes des agents de police postés à la frontière guinéo-malienne.

En effet, il y a quelques jours, un jeune burkinabé s’était donné la mort par pendaison après s’être vu retirer la somme de 500.000 francs CFA par des agents des forces de sécurité. Une attitude vivement dénoncée par les citoyens de la place. Ce vendredi soir, ils l’ont fait savoir dans l’émission Tribune de l’actualité de la radio Nabaya FM de Kouroumalé. Après cette émission critique, une convocation a rapidement atterri dans les locaux de la station.

« Au cours de l’émission, les auditeurs ont dit ce qu’ils ont au cœur. Juste après l’émission, on a été convoqué à la gendarmerie de Kouroumalé. De là, on nous a pris à bord d’un pick-up pour Siguiri. Nous sommes accusés de tentative d’instabilité dans la localité. Ce qui n’est pas le cas. Ils nous ont demandé de prendre l’engagement de ne plus traiter de tel sujet dans l’émission, sinon ils ne vont pas nous laisser. Un engagement que nous avons finalement signé« , a expliqué au téléphone du Djely Alseny Philippe, le rédacteur en chef et co-animateur de l’émission.

A lire  COVID-19: la Guinée passe à 8 cas confirmés

Michel Yaradouno, correspondant régional à Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

EDUCATION : la digitalisation, une réforme nécessaire dans l’organisation des examens

LEDJELY.COM

PRESIDENTIELLE 2020 : un sondage annonce jusqu’à 86 % de participation à Conakry

LEDJELY.COM

Suite à l’interdiction de sa manifestation, le FNDC « maintient sa marche sous la forme de résistance »

LEDJELY.COM

KANKAN : quand la politique devient un refuge pour les diplômés sans emploi

LEDJELY.COM

Benaouda Lebdai – « Les Écumes de la rancœur » de Yamoussa Sidibé

LEDJELY.COM

INSÉCURITÉ/SANOYAH-KM36 : deux personnes tuées par des hommes armés

LEDJELY.COM
Chargement....