Ledjely.com
Accueil » KANKAN : des moustiquaires, détournées pour le Mali, présentées à la presse
A la une Actualités Haute-Guinée Santé

KANKAN : des moustiquaires, détournées pour le Mali, présentées à la presse

Après 2013 et 2016, la Guinée a organisé la troisième grande distribution de moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA) en 2019, grâce à un appui des partenaires techniques et financiers. Au cours de cette campagne, plusieurs ballots de moustiquaires guinéennes ont été détournés pour le Mali, où les auteurs de ce détournement comptaient les revendre. Ce matin, deux camions remplis de moustiquaires ont été présentés à la presse à Kankan, rapporte le correspondant du Djely basé dans la région.

C’est après de grandes enquêtes que plusieurs ballots guinéens ont été retrouvés sur le sol malien. Le travail a été mené par une équipe conduite par l’inspecteur général de la lutte contre l’impunité, la corruption et le grand banditisme. « En septembre dernier, plusieurs informations ont été relayées par les médias, notamment maliens, faisant état de l’existence des moustiquaires guinéennes en terre malienne. Dès lors, des missions et des enquêtes mixtes guinéennes et maliennes ont été menées chez plusieurs personnalités. A la fin, 117 500 moustiquaires ont été saisies, faisant 2 350 ballots dont la valeur avoisine les 6 milliards de francs guinéens. Aujourd’hui, deux personnes sont détenues à la maison centrale de Bamako », a expliqué Abdoulaye Konaté.

Continuant son explication, il a annoncé que les enquêtes se poursuivent pour traquer tous les complices impliqués dans cette affaire. « On ne va pas dire de noms maintenant, mais le travail se poursuivra. Les personnes impliquées se présenteront devant les juridictions, notamment le Tribunal de première instance de Kaloum », a-t-il prévenu.

Satisfait du travail accompli par les enquêteurs, le gouverneur de la région administrative de Kankan, Sadou Keita, n’a pas tari d’éloges à l’endroit de l’inspection et des autorités des deux pays. « Ce travail doit être le déclic pour tous les Guinéens. Il faut arrêter de prendre ce qui appartient à la population, c’est un grand péché », a-t-il déclaré.

Devant les autorités sanitaires, le gouverneur a annoncé la remise de ces MILDA à la disposition de la direction régionale de la santé de Kankan afin qu’elles soient acheminées aux structures sanitaires de sa région.

Michel Yaradouno pour Ledjely.com

Articles Similaires

REFILA : ouverture à Conakry d’un atelier sur les marchés de l’ananas

LEDJELY.COM

PRÉSIDENCE BIDEN : quelle place pour l’Afrique ?

LEDJELY.COM

NOUVEAU MANDAT : les défis du « Gouverner autrement », selon l’Hon. Zeinab Camara

LEDJELY.COM

MOUNTAGA KEITA : « la Guinée n’est pas un scandale, mais une aberration »

LEDJELY.COM

KANKAN : accusé de gestion opaque, le maire de Karifamoriah se défend

LEDJELY.COM

CHAN 2021 : entrée en matière idéale pour le Syli de Lappé Bangoura

LEDJELY.COM
Chargement....