Ledjely.com
Accueil » GUINÉE : l’état d’urgence sanitaire prorogé pour 30 jours supplémentaires
A la une Actualités Coronavirus Guinée

GUINÉE : l’état d’urgence sanitaire prorogé pour 30 jours supplémentaires

Dans un message adressé à ses compatriotes ce vendredi soir, le président Alpha Condé a annoncé la prorogation de l’état d’urgence sanitaire, en vigueur sur le territoire national depuis le 26 mars dernier, pour 30 jours supplémentaire, à compter de ce jour. Le chef de l’Etat guinéen a également indiqué que le couvre-feu est ramené de 00 heures à 04 heures du matin pour la zone du « Grand Conakry » (Conakry, Coyah, Dubréka) et reste entièrement levé à l’intérieur du pays. En outre, Alpha Condé a rappelé que le port du masque est toujours obligatoire tant en public qu’à la maison. Ci-dessous, l’intégralité du message que le président de la République a adressé aux Guinéens…


Guinéennes et Guinéens,

Chers compatriotes,

Cinq mois se sont écoulés depuis l’apparition du premier cas de Covid-19 dans notre pays. Le Gouvernement, sur mon instruction, a mobilisé toutes les ressources humaines et matérielles à sa disposition pour soutenir notre stratégie de riposte. Des acteurs comme la Société Civile, les Partenaires Techniques et Financiers, les ONG, apportent un soutien important au Gouvernement dans la mise en œuvre de cette stratégie.

A tous ces acteurs, je voudrais exprimer, encore une fois, ma totale reconnaissance pour leur contribution de qualité dans la lutte contre la Covid-19.

A la population guinéenne qui paye le prix fort de cette épidémie, j’exprime tous mes encouragements pour la grande résilience dont elle fait preuve. Je suis conscient que chacune des mesures prises pour freiner la propagation de la maladie dans notre pays, a un impact sur son quotidien. Mais elles sont nécessaires pour inverser durablement la dynamique de contaminations et nous permettre de sortir rapidement de cette crise.

Chers compatriotes,

Je me réjouis de la discipline globalement observée au regard des mesures édictées par le Gouvernement. Toutefois, à mon grand regret, je constate que depuis quelques semaines, les efforts de lutte contre le virus se confrontent à un relâchement coupable de ces mêmes mesures. En particulier, le port du masque est négligé par une frange de plus en plus importante de la population. De même, l’installation des barrages filtrants et la surveillance des axes routiers ne parviennent pas à rompre la propagation de l’épidémie à l’Intérieur du pays et plusieurs Préfectures ont déjà enregistré leurs premiers cas de Covid-19. Le mois dernier, j’attirais déjà votre attention sur cette situation préoccupante qui risque d’anéantir tous nos efforts.

En effet, les observations empiriques confirment malheureusement cette tendance.

Du 15 juillet au 15 août, l’indice de positivité est passé de 7,9% à 6,7%. Ce qui est nettement faible et démontre que le virus est en circulation. Cela démontre que malgré les efforts fournis, beaucoup reste à faire.

Chers compatriotes,

Le coronavirus continue à se propager dans notre pays. A date, sur 74 235 personnes testées, nous comptons 8 260 cas confirmés (11%.), pour 7 177 guérisons soit 86,8%. Nous déplorons cependant 50 décès hospitaliers soit 0,6%. Je présente mes condoléances aux parents et proches des personnes ayant perdu la vie et souhaite un prompt rétablissement aux personnes en soin.

Les progrès réalisés dans la lutte contre cette pandémie, avec la faiblesse de la létalité (à peine 0,6%) et la hausse du taux de guérison (près de 87%), ne doivent pas occulter la gravité de cette maladie au double plan sanitaire et économique.

Notre pays entame son sixième mois de lutte contre cette épidémie. L’efficacité de notre stratégie réside dans notre capacité à nous astreindre, dans la durée, au respect rigoureux des mesures édictées. Ce n’est qu’à cette condition que nous réussirons à être durablement performants. A défaut, nos efforts seraient tout simplement contre-productifs et les sacrifices déjà consentis, inutiles.

Toutefois, je note avec satisfaction une amélioration sensible du taux de rétablissement sur les deux derniers mois et en remercie vivement le personnel soignant et l’ensemble des autres acteurs impliqués dans la riposte.

Chers compatriotes,

Nous devons continuer de nous impliquer davantage dans cette lutte. Vous êtes nombreux à en avoir la capacité, notamment grâce à votre influence au sein de vos communautés respectives.

Le nombre de personnes souffrant de l’arrêt ou du ralentissement de leurs activités est important. Un front commun est nécessaire pour faire respecter les mesures restrictives en vigueur dans le but de réduire la circulation du virus au sein de la communauté. C’est cela qui peut garantir une reprise rapide de nos activités sociales, économiques, scolaires, religieuses, administratives, sportives, professionnelles, culturelles, en d’autres termes assurer un retour à une vie normale.

Vous ne devez donc pas baisser la garde au risque de connaitre le recul enregistré par certains pays dont les gouvernements se sont trouvés dans l’obligation de prendre à nouveau des mesures drastiques allant jusqu’au reconfinement des populations, du fait du relâchement intervenu dans le respect des mesures de prévention.
Le Gouvernement, pour sa part, reste constamment en éveil. Je voudrais vous assurer de sa détermination à mobiliser toutes les ressources nécessaires à la lutte contre la Covid-19.

Chers compatriotes,

En ayant pris toute la mesure de la situation, et après avoir recueilli les avis motivés des experts, le dispositif ci-après entre en vigueur :

• L’état d’urgence est reconduit pour une période de 30 jours à compter de ce jour, sur toute l’étendue du territoire national ;

• La reprise des vols commerciaux internationaux est conditionnée au respect strict des mesures sanitaires en vigueur, sous réserve de réciprocité

• Le couvre-feu est ramené de 00 heures à 04 heures du matin pour la zone du « Grand Conakry » (Conakry, Coyah, Dubréka) et reste entièrement levé à l’Intérieur du pays ;

• Le port du masque est toujours obligatoire tant en public qu’à la maison ;

Les autres dispositions relatives à l’état d’urgence sanitaire restent en vigueur.

J’invite tout particulièrement les forces de l’ordre à prendre toutes les mesures utiles pour veiller au strict respect de ces mesures sanitaires.

J’invite l’ensemble des acteurs et des citoyens à redoubler d’efforts.

Femmes et hommes de culture, femmes et hommes de média, sportives et sportifs, influenceuses et influenceurs de médias sociaux, chefs locaux, chefs d’entreprises, leaders de communautés, administratrices et administrateurs de marchés, responsables de partis politiques et d’ONG, chefs religieux, impliquez-vous fortement dans cette lutte de toute l’humanité contre la Covid-19.

Associez vos images aux actions entreprises dans ce sens.

Enfin, je demande à l’A.N.S.S. de faire des tests pour tous les cas de décès, que ce soit dans les hôpitaux ou à domicile dans le grand Conakry.

Je compte sur vous tous.

Que Dieu bénisse la Guinée.

Je vous remercie !

Articles Similaires

ALLEGATIONS DE DETOURNEMENTS DE FONDS PUBLICS : le gouvernement prend la défense de Zenab Nabaya Dramé et interpelle la HAC

LEDJELY.COM

KANKAN : le corps sans vie d’un enfant de 4 ans retrouvé dans un puits

LEDJELY.COM

Accusée d’avoir détourné plus de 200 millions de francs guinéens, Zenab Nabaya Dramé répond : « Je n’ai rien à me reprocher »

LEDJELY.COM

BURKINA FASO : Roch Marc Christian Kaboré, président sortant, réélu au 1er tour (Ceni)

LEDJELY.COM

MARADONA : la mort de « Dieu »

LEDJELY.COM

Une ministre d’Alpha Condé accusée de détournements de plus de 200 milliards de francs guinéens

LEDJELY.COM
Chargement....