Ledjely.com

Accueil » BEPC : 1 221 candidats affrontent les épreuves à Kaloum
A la une Actualités Education

BEPC : 1 221 candidats affrontent les épreuves à Kaloum

Les épreuves du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) ont été lancées ce mardi 18 août 2020 sur toute l’étendue du territoire nationale. Dans la commune de Kaloum, ils sont au total 1 221 candidats, y compris l’enseignement général et le franco-arabe, dont 580 filles. Les épreuves ont été officiellement lancées dans la commune à l’école primaire du Centre par la maire de Kaloum, Aminata Touré.

Dans ce centre, ils sont au total 205 candidats dont 72 filles venus de 10 établissements publics et privés de Kaloum repartis dans 8 salles avec 25 élèves surveillés par 2 surveillants dans chaque salle.

Crise sanitaire du COVID-19 oblige, le respect des mesures barrières barrières comme le port du masque, le lavage des mains et la distanciation sociale est de rigueur dans tous les centres d’examen du pays.

Selon Ibrahima Yattara, le directeur communal de l’éducation de Kaloum, cet examen se fait cette année sous double signe. “D’abord, on se bat pour qu’il y ait zéro cas de COVID-19 dans les centres d’examens et zéro cas de fraude, c’est-à-dire les candidats doivent compter sur leur propre effort. D’habitude c’était tolérance (zéro), mais cette année spéciale, c’est (aussi) tolérance zéro pour le non respect des mesures barrières consignées par les autorités”, a-t-il déclaré.

Après le lancement des épreuves, la maire de la commune de Kaloum a livré un message aux candidats. “Nous souhaitons bonne chance aux candidats et je pense qu’ils se sont préparés chacun de son coté, ils ont fait des groupes de travail et nous sommes confiants en disant qu’ils rendront très bien ce qu’ils ont reçu. Notre souhait aujourd’hui, c’est d’organiser des cours de vacance pour ces jeunes pour qu’ils soient au niveau qu’il faut, qu’ils soient prêts pour la rentrée 2021”, a indiqué Aminata Touré.

Au lycée 28 septembre, des anomalies mineures ont été enregistrées avant que certaines ne soient corrigées quelques minutes après par le DCE. Il s’agit des candidats d’écoles privées de Kaloum qui avaient des anomalies sur leurs cartes d’examen. L’un d’entre eux n’a pas été reconnu par son école après un coup de fil du directeur communal de l’éducation.

A la fin du lancement des premières épreuves, des masques de protection contre le COVID-19 ont été distribués aux élèves.

Balla Yombouno

Articles Similaires

ISSAKA SOUARE : « Certaines sanctions de la CEDEAO sont prématurées (…) mais il faut éviter la confrontation »

LEDJELY.COM

Comment s’accorder sur la durée de la Transition en Guinée ?

LEDJELY.COM

GUINEE : la HAC réhabilitée par le CNRD

LEDJELY.COM

Concertations:  Voici ce que les magistrats demandent au CNRD (réactions croisées)

Ledjely.com

Conakry : les épouses des militaires détenus plaident pour la libération de leurs maris

Ledjely.com

Le PM Kabinet KOMARA est Probe ! (Lettre ouverte à Akoumba Diallo)

LEDJELY.COM
Chargement....