Ledjely.com
Accueil » KANKAN/DR OUSMANE KABA : « Je soutiens les jeunes manifestants mais avec une main blanche »
A la une Actualités Energie Haute-Guinée Politique

KANKAN/DR OUSMANE KABA : « Je soutiens les jeunes manifestants mais avec une main blanche »

Régulièrement cité par certains responsables du parti au pouvoir comme étant l’un des instigateurs des manifestations qui secouent ces derniers la ville de Kankan à travers le Mouvement des jeunes pour l’électrification de la Haute-Guinée, Dr Ousmane Kaba, le président du Parti des démocrates pour l’espoir (PADES) a rejeté vigoureusement les accusations portées contre lui, tout en estimant que les jeunes ont le droit de manifester. C’était au cours d’un point de presse qu’il a animé dans la soirée de ce lundi 17 août dans son village natal de Karifamoriah, à 6 kilomètres de la commune urbaine de Kankan, rapporte le correspondant régional du djely.com basé dans la région.

Il y a un peu plus de deux mois, les jeunes de Kankan réunis au sein du mouvement citoyen pour l’électrification de la région débutaient leurs manifestations de rue pour réclamer une meilleure desserte en électricité dans les villes de la Haute-Guinée. Même si une trêve d’un mois est observée par les manifestants depuis la mi-juillet, suite à une négociation des sages, des noms des natifs de la ville tel que Dr Ousmane Kaba sont cités par des responsables du parti au pouvoir comme étant les instigateurs de la fronde.

En séjour dans son village natal, le fondateur de l’université Koffi Annan de Guinée a déclaré : « Je soutiens les jeunes manifestants, pas avec une main noire mais plutôt avec une mains très blanche. Parce que c’est le droit le plus absolu pour ces jeunes et d’ailleurs pour tous les Guinéens. En dix ans de gestion, c’est incompréhensible de voir la Haute-Guinée et la Guinée forestière dans cet état. Le courant électrique est pourvoyeur d’emploi pour les jeunes. Ils sont combien à être au chômage aujourd’hui, si les promesses sont plus nombreuses que les actes réalisés, c’est de la désolation. Et ce sont les résultats que nous voyons aujourd’hui, j’invite les jeunes à ne pas faire des violences comme ils le font d’ailleurs. Mais ils doivent continuer les revendications dans le strict respect de la loi« , a estimé Dr Ousmane Kaba.

Revenant sur sa participation à la présidentielle du 18 octobre prochain, le leader du PADES a abordé les chances de son parti. « Partant des frustrations des citoyens, partant de la réalité du pays, sur la base de l’échantillonnage que nous avons fait dans presque toutes les localités du pays, mon parti a beaucoup de chance pour être au pouvoir en 2020. Aujourd’hui, la vérité est que beaucoup de personnes ne veulent plus du président Alpha Condé. Au premier tour nous irons, et nous verrons nos chances. Et s’il y a un deuxième tour, on peut peut-être songer à une candidature unique pour battre Alpha Condé aux urnes« , a-t-il conclu.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

OLIVIER DUBOIS : la presse doit-elle se méfier du Sahel ?

LEDJELY.COM

UN IMAM DE KANKAN DÉFIE LES AUTORITÉS : « Nous allons prier cette nuit »

LEDJELY.COM

CONAKRY : les moto-taxis (de nouveau) interdits de circulation dans la commune de Kaloum

LEDJELY.COM

MINISTÈRE DE LA CITOYENNETÉ : Taran Diallo passe la main à Dialikatou Diallo !

LEDJELY.COM

FEGUIFOOT : un troisième “larron“ s’annonce pour la présidence

LEDJELY.COM

MINISTÈRE DE LA CITOYENNETÉ : Mamadou Taran Diallo fait son bilan

LEDJELY.COM
Chargement....