Ledjely.com
Accueil » La Journée internationale de la photographie célébrée en Guinée sous fond de concours
A la une Actualités Arts Coronavirus Culture

La Journée internationale de la photographie célébrée en Guinée sous fond de concours

Lutter contre le COVID-19 à travers le cinéma, c’est l’objectif que se fixent l’Office national du cinéma, de la vidéo et de la photo (ONACIG) et le ministère de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique. L’initiative « COVID-19 sur image » se veut d’être un concours de photos et de court-métrage de 3 minutes sur 4 thèmes à savoir : le COVID-19 en tant que virus, les gestes barrières, les agents de lutte contre le COVID-19, et la stigmatisation et le confinement. A l’issue de ce concours, les meilleures photos et vidéos seront respectivement exposées et projetées les 15 novembre et 12 octobre 2020 dans un réceptif hôtelier de la place. La compétition a été officiellement ce mercredi 19 août 2020 à l’occasion de la Journée internationale de la photographie.

Dans son discours d’ouverture, Noël Lamah, le directeur général adjoint de l’ONACIG, a rappelé que l’invention de la photographie remonte à l’époque des travaux de Lucefort Nizng en 1836. « Ainsi, le 19 août 1839, le physicien français Argo présente la technique à l’Académie des sciences des beaux arts au Pays-Bas. Depuis 2017, l’ONACIG, en sa qualité de régulateur du cinéma, de la vidéo et de la photographie célèbre cette journée en collaboration avec les photographes de Guinée et l’ensemble des amoureux de l’image fixe« , a-t-il indiqué.

Cette année, la célébration de cette journée intervient dans un contexte de crise sanitaire marquée par la pandémie du COVID-19 ; d’où le lancement d’un concours pour accompagner les efforts du gouvernement et des partenaires dans la riposte contre l’épidémie. « C’est donc l’occasion de pousser les vidéastes et les cinéastes de Guinée à se pencher sur la pandémie qui a endeuillé de milliers de familles de par le monde », a estimé Noël Lamah, ajoutant qu’un comité de sélection sera mis en place à cet effet.

Pour sa part, le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique a réitéré l’engagement de son département à apporter le soutien nécessaire pour atteindre les objectifs escomptés. « Il est établi que la photographie, gardien de la mémoire collective des sociétés, a été utilisée comme l’un des supports importants pour faire connaître notre pays, la Guinée, à son accession à l’indépendance. Elle le sera encore davantage dans la lutte contre la pandémie du COVID-19« , a annoncé Sanoussy Bantama Sow.

Hawa Bah

Articles Similaires

URGENT : Siaka Barry démissionne de l’Assemblée nationale

LEDJELY.COM

URGENT : le président de la CAF suspendu cinq ans par la Fifa pour détournements de fonds

LEDJELY.COM

DECLARATION DE BIENS : Alpha Condé persiste et signe

LEDJELY.COM

INTERDICTION DE MANIFESTATIONS : « le FNDC ne saurait obéir… »

LEDJELY.COM

L’armée éthiopienne menace d’assiéger la capitale du Tigré

LEDJELY.COM

22 NOVEMBRE 1970. Il y a 50 ans, la Guinée faisait l’objet d’une « agression portugaise »

LEDJELY.COM
Chargement....