Ledjely.com
Accueil » BAC : le ministre Kiridi Bangoura lance les premières épreuves à Kaloum
A la une Actualités Education Societé

BAC : le ministre Kiridi Bangoura lance les premières épreuves à Kaloum

Les premières épreuves du baccalauréat unique session 2020 ont été officiellement lancées ce mardi 25 août sur toute l’étendue du territoire nationale. Dans la commune de Kaloum, c’est le ministre secrétaire général à la présidence de la République, Naby Youssouf Kiridi Bangoura, qui a procédé à leur lancement officiel au groupe scolaire Saint Joseph de Cluny.

Dans cette commune, ils sont au total 1 548 candidats dont 744 filles à affronter les épreuves du baccalauréat unique de cette année. Ces candidats sont répartis dans 53 salles avec 25 élèves par salle sous les yeux vigilants des 106 surveillants.

Dans le centre où le ministre a lancé les épreuves, ils sont au total 296 candidats dont 136 filles repartis dans 10 salles.

Ibrahima Yattara, directeur communal de l’Éducation de Kaloum a rappelé le contexte dans lequel les examens de cette année se déroulent et a rassure que les épreuves se déroulent en toute sécurité. « On ne peut pas soupçonner un problème de fraude ici. C’est un lieu sécurisé. On a la sécurité dans tous les centres dans le souci de sécuriser les examens pour que les plus méritants puissent décrocher leur examen pour être des futurs cadres de demain », a-t-il déclaré.

En lançant les épreuves, le ministre Naby Youssouf Kiridi Bangoura à donné quelques consignes aux candidats. « D’abord, on a félicité les candidats, on leur a demandé d’observer avec rigueur toutes les consignes pédagogiques pour passer le baccalauréat sans aucun risque d’être en position de délit par rapport à la réglementation. Donc, éviter tout ce qui peut pousser à l’expulsion de la salle. Nous avons rappelé aussi le contexte du COVID-19, leur demandé de conserver les mesures barrières pendant tout le temps de leur examen et dans la salle et dans la cour pendant toute cette période… Le ministère de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation a pris des mesures avec l’Agence nationale de sécurité sanitaire pour que les examens se passent dans le maximum de protection possible. Aucun enfant ne sera privé de son droit à l’examen à cause du contexte du COVID-19 », a souligné M. Bangoura.

Après cet établissement, le ministre et sa suite se sont rendus à l’école primaire Frederico Major qui est aussi un centre pour constater le déroulement des épreuves.

Balla Yombouno 

Articles Similaires

Le Musée national de Sandervalia, comme un jardin à l’abandon !

LEDJELY.COM

COVID-19 : la réouverture sécurisée des écoles est effective à Kankan avec l’appui de l’UNICEF

LEDJELY.COM

INTERDICTION DES MANIFESTATIONS EN GUINEE : ce qu’en pense le député Aly Kaba, le chef de file du RPG à l’Assemblée nationale

LEDJELY.COM

DES OPPOSANTS PHOTOGRAPHIÉS AVEC LA MENTION ‘COMPLOT’ : « C’est inadmissible », estime le ministre Damantang

LEDJELY.COM

INSÉCURITÉ : une nouvelle attaque armée à Kankan

LEDJELY.COM

LA GUINÉE ET SES DOULEURS POLITIQUES : une triste répétition de l’histoire

LEDJELY.COM
Chargement....