Ledjely.com
Accueil » TROISIEME MANDAT: le cri de coeur d’une militante de l’UFDG
A la une Actualités Politique Tribune

TROISIEME MANDAT: le cri de coeur d’une militante de l’UFDG

D’Alpha Condé et de son envie irréfrénable de demeurer encore à la tête de la Guinée, elle en est très déçue. Pour autant, l’auteure de ce cri de cœur, bien que ne militant pas au sein du parti au pouvoir, voudrait croire en un ultime sursaut d’orgueil de la part du chef de l’Etat. Pour l’honneur du combat qu’il a mené pour l’instauration de la démocratie en Guinée et pour la mémoire des victimes de cette longue bataille, y compris celles de ces dix dernières années, dit-elle en substance. 

Il n’est de secret pour personne que l’opposant historique guinéen, devenu président en 2010 et reconduit en 2015 veut mordicus s’éterniser au perchoir de la République. Tous les signaux convergent dans ce sens. Pas besoin de sortir d’une grande école pour comprendre les manèges d’Alpha Condé et de son clan terré à Sekhoutoureyah. L’honneur serait pour celui qui durant toute sa vie a combattu les régimes précédents, de quitter le pouvoir en 2020 et marquer ainsi de son empreinte l’histoire par une alternance transparente et souhaitée par ceux qui prônent la démocratie.

Un mandat de plus pour Alpha Condé équivaudrait à un retour en arrière. S’il s’aventure sur cette piste, son combat contre Ahmed Sekou Touré et Lansana Conté n’aura servi à rien. La parole est sacrée en Afrique, mais Alpha ne semble pas comprendre cette assertion des sages. Autrement, rien n’explique son envie de briguer coûte que coûte, vaille que vaille un troisième mandat. Des morts, le pays en a enregistrés de trop. Les 99% des victimes sont toutes des mineurs et tous ont été fauchées par des tirs à balles réelles.

S’éterniser au pouvoir ne fera que gangrener la division ethnique et communautaire puisqu’on le veuille ou pas il s’agit bien de cela. Le tissu social n’a jamais été autant fragilisé, la fibre ethnique est réapparue à telle enseigne que le Guinéen ne peut ouvrir la bouche sans parler d’ethnie. Alors même que des liens très forts ont uni des générations de familles issues de toutes les communautés il y a de cela des lustres.

Aujourd’hui, que reste-t-il encore de ces liens tissés par nos aïeux ? Répondre à cette interrogation ne peut être aisé pour toute personne ayant un sens d’objectivité.

Cette Guinée qu’Alpha a fait miroiter à la population quand il était opposant est loin d’être celle que nous vivons aujourd’hui. La misère n’a fait que s’accroitre pour beaucoup de famille. La viande est un luxe. Se déplacer, un calvaire car les routes sont de très mauvais état à l’image d’une administration bancale qui a prouvé son incapacité et ses limites.

Jamais le monde n’avait connu un délit constitutionnel comme le nôtre. D’une part, faire voter et adopter une nouvelle constitution très controversée. D’autre part, modifier et falsifier la même constitution sans aucune base légale. Alpha et son groupe ont fait tout ça non pas pour l’intérêt du pays, mais pour assouvir leur envie de rester éternellement à la suprématie.

Parlons des familles qui ont perdu les leurs lors des différentes manifestations depuis 2011, la barre des deux cents victimes a été atteinte. Et à aucun moment, une enquête sérieuse n’a été menée pour démasquer les criminels. Cette injustice entretenue par Condé est faite à dessein. La démarche vise tout simplement à protéger les coupables et incriminer les manifestants. La peine est lourde pour les familles. Le sang a trop coulé, Alpha Condé devrait ne serait-ce que pour la mémoire des personnes innocentes qui ont perdu la vie à la fleur de l’âge, renoncer au troisième mandat.

Le RPG originel ne devrait pas du tout s’associer à Alpha Condé pour qu’il s’éternise au pouvoir. Ce serait trahir la mémoire des victimes de ce parti qui ont au prix de leurs vies, cru à l’esprit démocratique de leur leader jusqu’à leur dernier souffle.

La grandeur d’un homme se mesure par ses actes. Face à l’histoire Alpha Condé a échoué sur toute la ligne. Seul un retour en arrière pourrait lui garantir une fin de mandat paisible, aussi bien pour lui que pour la Guinée qu’il prétend tant aimer

Aïssatou Barry dite Aïcha Mo nènè Barry

Articles Similaires

BEPC : des candidats victimes des fortes pluies qui s’abattent sur la ville de Conakry

LEDJELY.COM

FISCALITÉ DU SECTEUR INFORMEL : Kiridi Bangoura inaugure le Centre de gestion agréé de Dixinn

LEDJELY.COM

COTE D’IVOIRE : une rencontre, une comédie

LEDJELY.COM

CONAKRY : des inondations dans plusieurs quartiers suite à des pluies diluviennes

LEDJELY.COM

NONGO : un bar très connu sommé d’arrêter toute activité

LEDJELY.COM

Foniké Menguè retourne en prison, après son évacuation sanitaire à Ignace Deen

LEDJELY.COM
Chargement....