Ledjely.com
Accueil » CONSULTATIONS A L’UFDG : la fédération de Kankan a soumis son avis
A la une Actualités Haute-Guinée Politique

CONSULTATIONS A L’UFDG : la fédération de Kankan a soumis son avis

Au moment où les résultats des consultations entamées au sein des fédérations de l’UFDG se font attendre, on connait déjà la position de l’antenne du parti de l’ancien Premier ministre, Cellou Dalein Diallo, à Kankan qui a fini ses consultations depuis mardi. A l’unanimité de ses membres devant se prononcer, ils ont décidé de proposer à leur parti d’éviter la politique de la chaise vide en allant à l’élection présidentielle dont le premier tour est prévu le 18 octobre prochain. C’est du moins ce qu’a confié ce jeudi matin le secrétaire fédéral du principal parti d’opposition lors d’un entretien téléphonique avec le correspondant régional du Djely en Haute-Guinée.

Les consultations entamées au sein de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) sur la participation ou non à l’élection présidentielle d’octobre prochain alimentent les débats ces derniers jours., Le parti de l’ancien Premier ministre doit-il ou non prendre part au scrutin présidentiel ? Le sujet divise les Guinéens. A Kankan, cette consultation a pris fin depuis avant-hier mardi et la décision de la base est sans équivoque : les responsables de la fédération et les militants optent pour la participation à l’élection présidentielle afin d’éviter la politique de la chaise vide.

« Après des longs échanges entre toutes les structures locales de l’UFDG, nous avons décidé de proposer au parti d’aller à l’élection présidentielle, car si nous continuons à laisser le fauteuil vide, ça serait encourager la dictature à s’éterniser dans notre pays« , a expliqué Antoine Dogbo Guilavogui, le secrétaire fédéral du parti à Kankan, joint au téléphone depuis Macenta où il est séjour.

Revenant sur ce que certains pourraient considérer comme une trahison de l’Union des forces démocratiques de Guinée qui a combattu au sein du FNDC contre le changement de la Constitution et la possibilité pour le président Alpha Condé de briguer un troisième mandat, ayant fait plusieurs morts, des arrestations et des destructions de biens, M. Guilavogui assure que c’est avec cœur « très meurtri que cette décision est prise« . Et de souligner : « Mais nous estimons qu’il faut qu’on soit au pouvoir pour cicatriser toutes les plaies et rendre justice aux justiciables. Aujourd’hui, Alpha Condé a divisé tous les Guinéens. Donc lui laisser continuer serait une grande erreur. Il faut le chasser du pouvoir dans les urnes« .

Quant à l’espoir de voir l’UFDG arriver au pouvoir si ce avis arrivait à être entériné par le bureau national, le secrétaire fédéral assure : « Nous sommes une grande force politique. Sans mascarade, nous battrons Alpha Condé sans problème. Et nous souhaitons que le bureau politique valide cette proposition de Kankan« , a-t-il conclu.

Les autres fédérations du parti d’opposition auront-elles la même lecture de la situation en estimant qu’il est nécessaire d’y aller après le boycott des élections controversées du 22 mars dernier ? Résultat dans les prochaines heures ou jours quand le bureau politique national fera la synthèse des différents avis…

Depuis Kankan, Michel Yaradouno pour Ledjely.com 

Articles Similaires

PRESIDENTIELLE DU 18 OCTOBRE : la CEEA présente son rapport préliminaire

LEDJELY.COM

VIOLENCES POST-ELECTORALES : des boutiques pillées à N’Zérékoré

LEDJELY.COM

CELLOU DALEIN REVENDIQUE SA « VICTOIRE » : réaction de la communauté international

LEDJELY.COM

PRÉSIDENTIELLE DU 18 OCTOBRE : « Dans 91% des bureaux de vote, les représentants des candidats n’ont pas contesté les résultats officiels » (CoCEG)

LEDJELY.COM

La crise politique guinéenne a encore de beaux jours devant elle

LEDJELY.COM

KINDIA : après la présidentielle, réactions de quelques citoyens !

LEDJELY.COM
Chargement....