Ledjely.com
Accueil » UN75 : la société civile guinéenne donne le ton
A la une Actualités Société

UN75 : la société civile guinéenne donne le ton

Une centaine de jeunes issus de la société civile, des partis politiques, du secteur privé et des médias participent ce jeudi 27 août 2020, à un dialogue sur l’agenda 2045 des Nations-Unies. C’est une initiative du Parlement des jeunes leaders des organisations de la société civile guinéenne en adhésion à l’initiative UN75 du Système des Nations-Unies qui célèbre son 75e anniversaire cette année. Objectif : recueillir les avis du monde entier pour atteindre les défis du Système des Nations-Unies. Entre autres défis, les questions de : développement, environnement, santé, paix et de sécurité. La rencontre s’est déroulée ce jeudi à Conakry.

Dans son intervention, Thierno Souleymane Bah, conseiller plaidoyer et communication auprès du Système des Nations-Unies en Guinée a expliqué que  cette initiative se veut participative et inclusive. « Le secrétaire général voudrait que les 25 prochaines années puissent être fondées en terme d’actions à mener sur le terrain sur ces orientations issues de ce dialogue-là« , a-t-il indiqué.

Poursuivant, il a expliqué que toutes les dispositions sont prises pour que ces consultations soient inclusives. « Il y a les dialogues qui sont organisés de façon un peu plus formelle, mais aussi, n’importe qui a la latitude d’organiser des focus groups, peu importe le lieu ou le nombre de personnes pour pouvoir discuter et partager avec nous les conclusions. Si cela n’est pas possible, nous donnons aussi la possibilité de participer à travers le sondage en ligne, pour qu’en une minute de leur temps, ils puissent apporter leur contribution« , a-t-il précisé.

Pour sa part, Thierno Abdoul Bah, directeur exécutif du Parlement des jeunes leaders de la société civile guinéenne a expliqué que la jeunesse a une grande responsabilité à jouer pour atteindre les objectifs escomptés. « Nous voulons parler de l’avenir pour les 25 ans, et cet avenir est dédié exclusivement à la  jeunesse. C’est pourquoi nous, en tant qu’organisation de jeunesse, on a reçu le soutien du Système des Nations-Unies en Guinée pour abriter ce dialogue, poser ce débat pour qu’il soir inclusif, et que les recommandations qui vont être rédigées à l’issue de ce dialogue puissent porter l’avis des jeunes dans les préoccupations et les priorités du monde entier« , a t-il déclaré.

De leurs côtés, si certains participants estiment que les Nations-Unies seront au rendez-vous en 2045, d’autres pensent qu’elles doivent se remettre en cause. « Personnellement, je ne pense pas que nous sommes sur une bonne voie parce qu’on nous demande de nous projeter sur 25 ans, et moi je pense qu’à mon âge, vu ce qu’on est en train de vivre, la question fondamentale que je me ramène c’est : est-ce que le monde va exister dans 25 ans, parce que depuis 1945 à la création des Nations-Unies, je pense pertinemment que l’objectif commun des Nations-Unies, c’est le maintien de la paix et de la sécurité internationale. Et de 1945 à aujourd’hui, aucune crise, qu’elle soit sanitaire, économique ou humanitaire n’a été prévenue par les Nations-Unies« , a essayé d’argumenter Thierno Diallo, un acteur de la société civile.

Hawa Bah

Articles Similaires

BEPC : des candidats victimes des fortes pluies qui s’abattent sur la ville de Conakry

LEDJELY.COM

FISCALITÉ DU SECTEUR INFORMEL : Kiridi Bangoura inaugure le Centre de gestion agréé de Dixinn

LEDJELY.COM

COTE D’IVOIRE : une rencontre, une comédie

LEDJELY.COM

CONAKRY : des inondations dans plusieurs quartiers suite à des pluies diluviennes

LEDJELY.COM

NONGO : un bar très connu sommé d’arrêter toute activité

LEDJELY.COM

Foniké Menguè retourne en prison, après son évacuation sanitaire à Ignace Deen

LEDJELY.COM
Chargement....