Ledjely.com
Accueil » CANDIDATURE D’ALPHA CONDÉ : des femmes sillonnent les quartiers pour collecter de l’argent pour sa caution
A la une Actualités Insolite Politique Société

CANDIDATURE D’ALPHA CONDÉ : des femmes sillonnent les quartiers pour collecter de l’argent pour sa caution

Alors que la réponse du président Alpha Condé se fait attendre – même si les observateurs sont convaincus qu’il briguera un troisième mandat -, ses partisans sont déterminés à porter sa candidature à l’élection présidentielle dont le premier tour est prévu le 18 octobre prochain. Après le mouvement « Les Jaunes » qui a organisé un carnaval auquel 5 000 jeunes ont pris part hier pour aller « exiger » du président de la République d’annoncer officiellement sa candidature, c’est au tour de certaines femmes de la mouvance présidentielle de pousser un peu plus pour « obtenir » la candidature de l’actuel locataire du palais Sekhoutoureyah. En effet, en prélude à la prochaine élection présidentielle, des femmes de la mouvance et des partis alliés ont entamé ce vendredi une « campagne de collecte de fonds pour payer la caution » du président Alpha Condé, qui se chiffre à 800 millions de francs guinéens comme pour toute personne souhaitant faire acte de candidature au scrutin présidentiel.

Première étape de cette campagne, la commune de Dixinn plus précisément dans les quartiers de Landreyah, Madina-Rails et Hafia où ces femmes ont « donné » leur cotisation symbolique se situant entre 100 000 et 150 000 francs guinéens par groupe de femmes. Aux manœuvres de cette « campagne de collecte de fonds », des femmes de la mouvance présidentielle notamment Hadja Fatou Siké Camara, la directrice de l’hôpital national Donka qui est revenue sur leur motivation en ces termes : « Aujourd’hui, cette coalition sillonne quelques quartiers de la ville de Conakry afin de mobiliser les femmes, de les stimuler de s’engager pour payer la caution du président Alpha Condé pour tous les biens faits qu’il a apporté dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie, des  conditions socioéconomiques des populations guinéennes, en particulier les femmes et les jeunes. Volontairement, assure-t-elle, ces femmes se sont dit pour le peu que nous avons obtenus nous allons accompagner le professeur Alpha Condé. Nous allons contribuer  au paiement de  sa contribution afin qu’il soit le candidat idéal pour les élections présidentielles du 18 octobre prochain ».

Interrogée sur les raisons de cette initiative de contribuer pour payer la caution du président sortant, Makouta Camara, cheffe du quartier Hafia-Château d’eau a répondu que c’est « parce qu’on a vu que les actions que le professeur Alpha Condé est en train de faire sont des actions qui développent la Guinée. Et quand il ne les achève pas avant celui qui viendra, ça sera un chantier en cours inachevé. On a fait une réunion pour dire que comme le professeur Alpha a commencé des actions qui ne sont pas terminées, on va payer la caution selon nos moyens, notre capacité de donner pour l’aider ».

Pour la présidente des femmes du quartier Landreya, Fanta Camara, « nous avons contribué  pour qu’il soit notre candidat car nous le portons au dos ». Et de plaider : « Juste après sa réélection qu’il nous apporte assistance en employant nos maris et nos enfants. Si vous voyez que nos enfants meurent en Méditerranée, c’est parce qu’il n’y a pas d’emploi ».

Au compte de cette cotisation symbolique, « les femmes de Hafia ont contribué en fonction de leurs moyens. Certaines ont donné 5 000 francs guinéens et d’autres jusqu’à 10 000 qui a permis de mobiliser au total 150 000 francs guinéens. Quand on a réuni le montant, on a appelé notre coordinatrice M’Bambé Soumah pour lui dire de demander à la coordination nationale de venir afin que nous lui versions notre part de contribution », a ajouté Makouta Camara. Et de lancer : « Nous demandons au président Alpha Condé, dès après sa réélection, de terminer les chantiers qu’il a entrepris et de faire face à l’état des routes dans le pays ».

Les femmes vendeuses de poissons au marché Madina-Rails ont donné symboliquement 100 000 francs guinéens. Quant aux femmes de Hafia-Château, elles ont pu mobiliser 150 000 francs guinéens. On est encore très loin des 800 millions nécessaires pour le paiement de la caution du candidat Alpha Condé si celui-ci décide de briguer un troisième mandat. La collecte de fonds se poursuit…

Balla Yombouno

Articles Similaires

KAGBELEIN : un présumé voleur de moto lynché à mort par une foule en colère

LEDJELY.COM

Le journaliste Ibrahima Sadio Bah recouvre la liberté après sa condamnation dans une « banalité rare »

LEDJELY.COM

EXCLUSIF : vers la mise en place d’un comité de normalisation à la tête de la Feguifoot

LEDJELY.COM

POLICE ROUTIÈRE : « Aucun policier en civil ne doit arrêter un motard » (commissaire Zakaria Camara)

LEDJELY.COM

JUSTICE : les huissiers et les avocats suspendent leur grève

LEDJELY.COM

DINGUIRAYE : le calme revient à Banora après les violences du week-end dernier

LEDJELY.COM
Chargement....