Ledjely.com
Accueil » UN75 : après la société civile, parole aux acteurs culturels
A la une Actualités Culture Société

UN75 : après la société civile, parole aux acteurs culturels

Après la société civile jeudi, les consultations UN75 se sont poursuivies ce vendredi 28 août 2020 avec les acteurs culturels. Une occasion pour le Parlement des jeunes leaders de la société civile guinéenne, en collaboration avec le bureau de coordination du Système des Nations-Unies en Guinée de toucher des doigts les obstacles qui freinent l’évolution du secteur culturel en Guinée. Objectif, mettre en place des actions concrètes permettant à la culture de devenir un outil pour le développement durable de la République de Guinée durant les 25 prochaines années. Parmi les insuffisances signalées par les hommes de culture, figurent le manque d’infrastructures culturelles, l’inaction des autorités, l’insuffisance des fonds pour les structures culturelles, etc.

Au sortir de plusieurs heures de débats, Thierno Souleymane Bah, le conseiller plaidoyer et communication s’est dit satisfait de la pertinence des échanges. « Les discutions avec les acteurs culturels de Guinée ont montré que les priorités de ce qui devrait être fait devrait aller autour des aspects liés à l’éducation, à la promotion de la culture qui est considérée comme un élément essentiel pour la promotion du développement, aux questions liées à la paix, aux aspects de l’environnement, la sécurité », a-t-il déclaré. Et de rassurer : « Tout ce qui a été prononcé ici, va être contenu dans un rapport de la Guinée qui va être partagé auprès du secrétaire général pour pouvoir l’intégrer dans le rapport mondial qui sera élaboré sur le dialogue ONU75. Et, le secrétaire général des Nations-Unies va présenter ce rapport mondial-là, qui va contenir les recommandations de la Guinée, à l’Assemblée générale des Nations-Unies qui réunit tous les Etats membres au mois de septembre prochain ».

Ce qui réconforte les acteurs culturels qui ont participé aux échanges. « Il faut des rencontres comme ça pour que le Système des Nations-Unies puisse se rendre compte que la culture a son mot à dire. Ce qu’il y a à tirer de cette rencontre, c’est voir que les Nations-Unies vont peut-être changer de méthode en s’intéressant aux problèmes pour trouver des solutions », s’est réjoui l’artiste et manager Abdoulaye M’baye.

Hawa Bah

Articles Similaires

800 femmes et jeunes filles des 5 communes de Conakry en formation aux dialogues communautaires

LEDJELY.COM

GUINEE : des pistes de réflexion pour crédibiliser et pacifier le processus électoral

LEDJELY.COM

Le siège du PUP fait peau neuve : Fodé Bangoura, l’artisan du renouveau d’un parti qu’on annonçait mort

LEDJELY.COM

GUINÉE : après la sortie de Michelle Bachelet, le FNDC appelle l’ONU « à joindre des actes forts aux déclarations de principes »

LEDJELY.COM

Le cri de cœur des citoyens de Kondiaran après l’arrêt des travaux de la route Kankan-Mandiana

LEDJELY.COM

L’Espagne appuie la Guinée dans sa lutte contre le virus Ebola

LEDJELY.COM
Chargement....