Ledjely.com
Accueil » N’ZÉRÉKORÉ : la coordination régionale Konia se désolidarise du mémo adressé au président Alpha Condé et demande le départ du gouverneur
A la une Actualités Guinée Forestière Politique Société

N’ZÉRÉKORÉ : la coordination régionale Konia se désolidarise du mémo adressé au président Alpha Condé et demande le départ du gouverneur

Quelques jours après la fuite du mémorandum adressé au président Alpha Condé par des individus se réclamant de la jeunesse Konia, au nom de toute la communauté dont le contenu est au cœur d’une vive polémique, la coordination régionale sort de son silence. En effet, ce dimanche 30 août lors d’une rencontre organisée dans la capitale de la Guinée forestière le bureau régional de la coordination Konia s’est tout d’abord désolidarisé de cette démarche qu’il a condamné avant de demander le départ du gouverneur, Mohamed Garé, qui a transmis le document au ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation pour qu’il le fasse parvenir au président de la République.

D’entrée de jeu, c’est le vice-président du bureau de la jeunesse en même temps porte-parole des jeunes Konia qui a fustigé ce qu’il considère comme l’attitude d’un groupuscule de jeunes qui veut ternir l’image de la communauté. « Le mémo qui a été fait par un groupe de jeunes et remis au gouverneur dans l’intention d’envoyer au président, aucun responsable de Konia ici n’est informé ni impliqué de près ou de loin. La première autorité de la coordination dans la région, les jeunes et les femmes ne sont pas au courant », a défendu Abdoulaye Djomandé. Poursuivant, il a indexé ceux-là qui seraient cachés derrière ce mémo. « C’est un groupuscule de jeunes qui a fait ce document et l’a remis au gouverneur, qui n’a pas pris soin de consulter la coordination régionale du Konia. Il a fait le soi-transmis au ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation pour le président Alpha Condé. Le mémo qui est parti est très grave. C’est pour nous diviser avec nos parents Kpèlè. Nous voulons que le président nous enlève ce gouverneur. On ne veut plus de lui ici car, il ne peut pas nous unir. C’est quelqu’un qui met le feu. Pour les deux personnes qui ont signé ce mémo et surtout Ousmane Doukouré qui l’a rédigé en associant le nom de certains jeunes sans qu’ils ne soient informés, nous allons prendre des dispositions contre eux dans les heures qui vont suivre. S’ils veulent mettre le feu, qu’ils enlèvent le nom de la communauté dedans. Quoi qu’ils fassent, nous nous rassurons à nos parents Kpèlè que nous sommes sur la même lancée et nous serons toujours ensemble », a réitéré  Abdoulaye Djomandé.

Pour rappel, c’est dans un mémorandum daté du 27 juin dernier que des personnes prétendant parler au nom de la jeunesse Konia, dont le premier vice-maire de N’Zérékoré, l’un des signataires du document, s’en sont pris aux démarches de certains émissaires du président Alpha Condé dont Sékou Souapé Kourouma, envoyés dans la région pour réconcilier les populations de la Guinée forestière suite aux violences à caractère communautaire qui ont émaillé le double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier, faisant une trentaine de morts selon le bilan officiel et d’importants dégâts matériels dans la ville de N’Zérékoré.

Niouma Lazare Kamano, correspondant régional pour Ledjely.com

Articles Similaires

Kankan, fief du président Alpha Condé, confronté à une grave pénurie d’eau !

LEDJELY.COM

MAMADOU SYLLA : « On ne peut pas relaxer quelqu’un sans savoir ce qu’il a fait »

LEDJELY.COM

COVID-19 : la Guinée lance sa campagne de vaccination ce vendredi

LEDJELY.COM

Locomotives et wagons du Projet Boffa-Boké arrivent en Guinée

LEDJELY.COM

LUTTE CONTRE LE COVID-19 : la Chine offre 200 000 doses de vaccin à la Guinée

LEDJELY.COM

SADEN 2021 : les membre du comité d’organisation reçus par le Premier ministre

LEDJELY.COM
Chargement....