Ledjely.com
Accueil » L’Union européenne et Plan International volent au secours des personnes vulnérables les plus affectées par les conséquences économiques de la COVID-19
A la uneActualitésCommuniquésInternationalMonde

L’Union européenne et Plan International volent au secours des personnes vulnérables les plus affectées par les conséquences économiques de la COVID-19

La Délégation de l’Union européenne en Guinée et Plan International ont lancé ce vendredi 4 septembre 2020 un projet visant à soutenir les personnes vulnérables les plus affectées par les conséquences économiques de la COVID-19. Signé il y a quelques jours, il est cofinancé par l’Union européenne (95,18%) et Plan International Allemagne (4,82%) pour un montant total en don de 11,90 milliards GNF (1 050 000 euros).

La cérémonie de démarrage a réuni, aux bureaux de la Délégation à Conakry, l’Ambassadeur de l’Union européenne, S.E.M. Josep COLL, et le Directeur Pays de Plan International Guinée, M. Johnson BIEN-AIMÉ.

L’objectif du projet est de venir en aide aux personnes les plus affectées par les conséquences économiques de la pandémie de COVID-19 : agriculteurs et petits exploitants qui ont des difficultés à écouler leurs productions à cause des limitations de circulation et les personnes vulnérables, en particulier les femmes et les jeunes.

Le projet fournira un appui technique et matériel aux agriculteurs afin de les aider à relancer leurs productions en rachetant une partie des récoltes au profit des ménages vulnérables. L’appui aux personnes vulnérables, lui, sera orienté vers l’auto-emploi à travers la mise en place d’activités génératrices de revenus (AGR) par la constitution de Groupements d’épargne et de crédit (GEC). Le projet interviendra dans les préfectures de Nzérékoré, Macenta, Kissidougou (en Guinée Forestière), Faranah, Kankan (en Haute Guinée), Pita, Dalaba (en Moyenne Guinée) et Coyah, Dubréka, Forécariah (en Basse Guinée). Il bénéficiera à 900 ménages vulnérables, 252 agriculteurs et petits exploitants, et favorisera la mise en place de 150 groupements d’épargne et de crédit, entre autres.

Après les partenaires ALIMA, Terre des hommes, la Croix-Rouge française et l’ONG belge MEMISA [communiqué en instance de diffusion pour MEMISA], ce nouveau projet avec Plan International est le 5ème financé par l’Union européenne en quelques mois pour un montant total de 14,8 millions d’euros. Ces financements sont destinés à la riposte contre l’épidémie de Covid-19 en appuyant le personnel et les structures de santé, et surtout en soutenant les populations guinéennes tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays.

Cette batterie d’appuis souligne les efforts considérables engagés par l’UE au niveau mondial pour riposter contre la pandémie de la COVID-19 et soutenir les systèmes de santé dans le cadre de « l’équipe Europe » (#TeamEurope).

« Nous restons aux côtés du peuple guinéen, solidaires et forts ensemble dans l’épreuve, pour vaincre le coronavirus et agir pour un système de santé solide » a réitéré l’Ambassadeur de l’UE en Guinée, Josep Coll.

Articles Similaires

Transition guinéenne : des militaires déterminés à dérouler leur agenda, quoi qu’il en coûte (édito-Mognouma)

LEDJELY.COM

Corruption : les efforts du CNRD n’impactent pas le classement de la Guinée

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : Mory Nabé écope de 10 ans pour avoir mortellement battu sa femme, suite à une crise de jalousie

LEDJELY.COM

Emergence Mag Awards : liste des entreprises présélectionnées dans les catégories « Meilleure Banque commerciale de l’année » et « Femme Entrepreneure de l’année »

LEDJELY.COM

Sergueï Lavrov en visite à Bamako pour consolider le lien « crucial » avec le Mali

LEDJELY.COM

AN 1 DU CNT : le président de l’Assemblée législative du Burkina Faso répond à l’invitation de la Guinée

LEDJELY.COM
Chargement....