Ledjely.com
Accueil » KANKAN/EXCRÉMENTS HUMAINS DANS DES MOSQUÉES : le prédicateur Nanfo convoqué
A la une Actualités Haute-Guinée Religion Société

KANKAN/EXCRÉMENTS HUMAINS DANS DES MOSQUÉES : le prédicateur Nanfo convoqué

L’information s’est propagée comme une traînée de poudre dans la commune urbaine de Kankan, sur les médias locaux et les réseaux sociaux. Nanfo Ismaël Diaby, le prédicateur et promoteur de l’écriture N’ko qui a dirigé des prières en langue maninka a été convoqué ce lundi matin au commissariat urbain de kankan. Cette convocation est en rapport avec la découverte d’excréments humains et de déchets dans plusieurs mosquées de la ville, rapporte le correspondant du Djely basé en Haute-Guinée.

C’est dans la soirée de ce lundi que l’imam controversé a été reçu par les inspecteurs. Après plus d’une demi-heure d’entretien avec les agents qui l’ont convoqué, Nanfo Ismaël Diaby s’est prêté aux questions des quelques journalistes présents sur place sur les raisons de sa convocation. « Ils m’ont invité pour savoir ce que je sais ou je pense de ce qui se passe actuellement dans les mosquées de Kankan où des excréments humains et des déchets ont été retrouvés, je leur ai dit que nous ne sommes ni de près ni de loin impliqués dans cette affaire. Car s’il y a des choses qui nous font mal, ces profanations occupent les premiers rangs. Nous avons demandé aux autorités qu’on mène le combat ensemble pour détecter ces provocateurs de Dieu », a indiqué le prédicateur.

Continuant, l’interlocuteur se sent ravi après cette convocation. « Cela signifie que nos autorités ont du respect pour nous et cela nous réconforte malgré nos divergences constatées », a-t-il ajouté.

Il y a quelques semaines, Nanfo Ismaël Diaby et certains de ses adeptes avaient été arrêtés et conduits en prison et à leur sortie, la mosquée dans laquelle ils priaient en langue maninka, située au quartier Bordo dans la commune urbaine, avait été saccagée par des citoyens en colère qui estiment que les actes posés par l’imam controversé sont blasphématoires.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

VIOLENCES MEURTRIÈRES A MACENTA : une trentaine de personnes interpellées et déférées à la prison civile de N’Zérékoré

LEDJELY.COM

CONDAMNATION DE TROIS JOURNALISTES DE NOSTALGIE : le ministre de la Justice, Me Mory Doumbouyah, tranche !

LEDJELY.COM

Le gouvernement Kassory démissionne, le président Condé lui demande de gérer les affaires courantes

LEDJELY.COM

Les journalistes menacés et interdits de prendre en photo le bâtiment du ministère de la Justice

LEDJELY.COM

UFDG-ANAD : comment se porte l’alliance après l’arrestation de plusieurs de ses cadres ?

LEDJELY.COM

FORECARIAH : Plan international Guinée signe une convention de collaboration avec les communautés de Moussaya

LEDJELY.COM
Chargement....