Ledjely.com

Accueil » KANKAN : voici pourquoi les jeunes ont décidé d’arrêter les manifestations contre le manque d’électricité
A la une Actualités Energie Haute-Guinée Société

KANKAN : voici pourquoi les jeunes ont décidé d’arrêter les manifestations contre le manque d’électricité

Le week-end dernier, le Mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute-Guinée, à la surprise générale, a annoncé  « l’arrêt définitif » des manifestations réclamant la construction d’un barrage hydroélectrique pour la région de la savane guinéenne. Dès cette annonce, des voix se sont levées pour exprimer leur mécontentement et surtout s’interroger sur les motifs de cette décision. Pour certaines personnes, la seule explication qui peut justifier ce revirement, c’est que les jeunes qui mettaient la pression sur les autorités pour résoudre le problème d’électricité en Haute-Guinée ont reçu ont échangé leur lutte contre des billets de banque. Dans l’espoir de parvenir à mettre fin aux rumeurs qui circulent autour de cette affaire qui fait grand bruit au-delà de la région, principale concernée, les leaders de la contestation par la voix du président du mouvement ont démenti tout deal avec le régime du président Alpha Condé pour essouffler la mobilisation. Ils l’ont indiqué lors d’un point de presse animé tard dans la soirée du mercredi 9 septembre, rapporte le correspondant régional du Djely en Haute-Guinée.

Pour Ousmane Kaba alias Mbia, le leader du mouvement, ces allégations ne sont ni fondées ni vérifiables. « Ce sont des fausses accusations, on n’a eu aucun sous de la part de nos aînés du sèrè (l’organisation qui a dirigé la médiation ayant conduit à la décision d’arrêter les manifestations, ndlr). On a cédé parce que ce sont nos aînés qui nous fait appel et on a accepté leurs doléances. Si on voulait avoir de l’argent, on l’aurait avant car assez de propositions nous avaient été faites » par des responsables du régime.

A la question de savoir la nature de ces fameuses propositions qui auraient été faites au mouvement par les autorités pour casser la dynamique, le leader de la contestation est resté peu bavard. « On ne cite pas le nom de quelqu’un, mais on nous a demandé de fournir la liste des membres pour les intégrer dans la fonction publique et on nous a proposé d’intégrer certains dans l’armée. Il y a des responsables qui nous ont proposé des sommes colossales, des millions et des millions. Mais nous sommes restés droit dans nos bottes. On a cédé simplement par respect » pour les médiateurs.

Poursuivant son intervention, Mbia a souligné que ce sont les manifestations de rues qui sont arrêtées mais que le mouvement continue sa lutte pour la construction du barrage hydroélectrique tant attendu dans la région. « On a décidé d’arrêter les sorties successives, mais nous poursuivrons les démarches car, nous allons nous battre au prix de nos vies pour que cette région ait ce barrage hydroélectrique. Des missions iront voir les autorités de Conakry et chacun doit nous accompagner pour atteindre notre objectif », a-t-il déclaré.

Les membres du sèrè, négociateur dans ce bras de fer, ont promis de suivre de près l’avancement du dossier à Conakry. Les manifestations des jeunes pour l’électrification de la Haute-Guinée a fait un mort, plusieurs blessés et d’importants dégâts matériels. Les protestataires arrêtés lors de ces manifestations ont tous été remis en liberté suite à la médiation menée entre les jeunes qui portent la revendication et les autorités qui ne souhaitent pas que ce fief historique du président Alpha Condé bascule dans la contestation du régime de Conakry.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

Le Baya, cet ornement des hanches qui captive les hommes

LEDJELY.COM

GUINEE : la Banque islamique de Guinée fait un don au Fonds social de la sécurité et de la protection civile

LEDJELY.COM

LES NOMINATIONS AU COMPTE-GOUTTES : la peur du bide avec du Alpha sans Alpha (Edito Djoma)

LEDJELY.COM

GOUVERNEMENT DE TRANSITION : le colonel Doumbouya nomme quatre ministres

LEDJELY.COM

RENTREE DES CLASSES : forte affluence  à N’zérékoré

Ledjely.com

Rentrée scolaire à Kankan : faible affluence dans les écoles

Ledjely.com
Chargement....